Author Archives: adminfaso

Mine d’or d’Inata Le Groupe Balaji réagit

 A quel jeu joue Akoliya Patel du Groupe indien Balaji, actuel actionnaire majoritaire de la mine d’Inata, exploitée par la Société des mines de Belahouro (SMB SA) située dans la province du Soum ? C’est la question que se posait L’Economiste du Faso en fin octobre 2019. Une question qui découlait d’un constat que la mine est quasiment à l’arrêt ...

Lire la suite »

Afrique, le développement mais pas que…

Une bombe démographique attend l’Afrique. En 2050, sa population comptera 2 milliards d’habitants. D’ici là, 450 millions de jeunes se présenteront sur le marché du travail, alors qu’au rythme de croissance actuel, l’Afrique ne pourra tout au plus créer, pendant cette période, que 200 millions d’emplois. En outre, il serait illusoire de compter sur le salariat classique et la seule ...

Lire la suite »

Téléphonie mobile : Le poids économique du secteur en 2018

Le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, Tontama Charles Millogo, a présenté le rapport annuel 2018 de son institution conformément à la loi. C’était le 8 novembre 2019, devant le Premier ministre. Le rapport fait le point des activités du secteur des communications électroniques et des postes ainsi que des actions menées par le régulateur ...

Lire la suite »

Dépense sécuritaire : Le budget de l’Armée est «sous contrôle»

L’omerta sur les différentes actions de l’Armée ne date pas d’aujourd’hui. D’où son nom de grande muette qui lui colle à la peau. Beaucoup d’informations sont classées de secret défense et ce, pour des raisons de sécurité. «L’Armée ne s’expose pas à l’ennemi, sinon elle devient vulnérable». Ce grand tabou règne, même pour ce qui est de son budget de ...

Lire la suite »

De Bonnes Sources

• Attaque du convoi minier de Boungou: sur 240 personnes transportées, 39 personnes ont perdu la vie Le Président-Directeur général (PDG) de la Société d’exploration minière en Afrique de l’Ouest (SEMAFO INC), Benoît Desormeaux, a séjourné, la semaine dernière, au Burkina Faso. Le 11 novembre 2019, il a été reçu par le Premier ministre, Christophe Joseph-Marie Dabiré, en compagnie du ...

Lire la suite »

Embolie pulmonaire: 40% des patients peuvent perdre la vie quand elle n’est pas prise en charge

L’embolie pulmonaire est une maladie grave avec une mortalité qui peut atteindre 40% quand elle n’est pas prise en charge. Pour tout savoir sur les causes, les facteurs de risques, les complications et le diagnostic de cette maladie, L’Economiste du Faso est allé à la rencontre de Docteur Jacob Sawadogo, médecin cardiologue exerçant à l’hôpital Schiphra. L’Economiste du Faso (LEF) : ...

Lire la suite »

Coopération République populaire de Chine-Burkina Faso : Des médecins chinois en assistance médicale au Centre-Sud

Le mercredi 6 novembre 2019, la Mission médicale chinoise était dans la Commune de Saponé, pour une consultation médicale gratuite au profit de la population. Cette action vise à permettre à toutes les couches sociales, surtout celles vulnérables, d’avoir accès à des services de santé sans frais. C’est à Kalghin, localité relevant de la Commune de Saponé, dans la région ...

Lire la suite »

Fin de la cacophonie

Voici l’exemple même d’une mauvaise communication sur un sujet qui aurait dû être un coup médiatique pour le président du Faso dans la gestion de la crise sécuritaire. Après l’attentat de Boungou contre le convoi des travailleurs de la mine du même nom, l’intervention du président du Faso était très attendue afin de rassurer les Burkinabè sur cette hécatombe en ...

Lire la suite »

Attaques terroristes : Les explications du gouvernement

Qui attaque le Burkina Faso et pourquoi ? Depuis le jeudi 14 novembre 2019, à la faveur de la conférence de presse gouvernementale, on en sait un peu plus sur les auteurs des attaques meurtrières et le pourquoi? Selon le ministre de la Sécurité, Ousséni Compaoré, le pays des Hommes intègres est attaqué par des groupes islamistes; des délinquants et des ...

Lire la suite »

Sites d’orpaillage: source de financement pour groupes jihadistes

«Les principaux groupes jihadistes au Sahel tirent un intérêt financier de l’extraction aurifère, activité halal (licite), dans leurs zones d’influence». Ce constat est de International crisis group, une ONG internationale, créée en 1995, dont la mission est de prévenir et d’aider à résoudre les conflits meurtriers grâce à un travail de recherche sur le terrain, des analyses et des recommandations ...

Lire la suite »