Pour la célébration de cette journée, les organisateurs ont pu mobiliser environ 400 enfants de la ville de Ouagadougou. (Ph: Yvan SAMA)

Journée de l’enfant africain: IAMGOLD Essakane s’implique

• A travers une journée dédiée

• 400 enfants de la ville de Ouagadougou réunis

• Objectif, plaider pour l’accès à une éducation de qualité

Kalid Kéré, représentant du DG IAMGOLD Essakane. (Ph: Yvan SAMA)

Abdoul Aziz Diallo, président de l’association AKB3N. (Ph: Yvan SAMA)

Utiliser le basket-ball pour célébrer la Journée internationale de l’enfant africain. C’est l’action initiée par l’ONG Giants of Africa, financée par IAMGOLD Essakane SA et mise en œuvre par le Forum RSE et l’association AKB3N. Ainsi, chaque année, depuis 2020, les enfants sont à l’honneur sur l’ensemble des plateaux sportifs implantés par Giants of Africa avec pour objectif, plaider pour l’accès à une éducation de qualité. A cette occasion, le représentant de la mine d’Essakane, Kalid Kéré, s’est rendu le 23 juin 2022 sur le terrain de basket-ball de la Maison des jeunes et de la culture de Ouagadougou. Le thème retenu pour la célébration de cette année porte sur la protection des enfants en situation d’urgence. « Au sujet de cette thématique d’importance majeure dans le contexte actuel de notre pays, permettez-moi de saluer le support technique de l’UNICEF pour cette célébration, à travers la mise en place de 50 U-reporters qui vont mener des activités de sensibilisation au profit des enfants présents », a affirmé M. Kéré. Et de poursuivre en ajoutant que cette activité qui mobilise beaucoup d’enfants de la ville de Ouagadougou vise à renforcer la prise de conscience et un changement positif sur la situation des enfants dans un contexte humanitaire actuel.

Pour la célébration de cette journée, les organisateurs ont pu mobiliser environ 400 enfants de la ville de Ouagadougou. (Ph: Yvan SAMA)

Evoquant la crise sécuritaire et le pourcentage d’enfants déplacés internes (64,66%, dont 34% ont moins de 5 ans), la célébration de cette journée a permis de donner un cadre d’expression et récréatif aux jeunes et enfants démunis de la ville de Ouagadougou.
Pour Axel Compaoré, porte-parole des enfants, « cette journée invite les autorités de notre continent à une introspection à un engagement responsable pour faire face aux nombreux défis auxquels nous enfants sommes confrontés au quotidien ».
Abdoul Aziz Diallo, président de l’association AKB3N, affirme : « C’est une fierté pour nous en tant qu’association, d’avoir un partenaire comme IAMGOLD Essakane SA qui a travaillé jour et nuit pour que cette activité soit un cadre idéal pour les enfants, et à remplir tout ce qui est responsabilité sociale et environnementale au Burkina Faso. Nous prions pouvoir célébrer les prochaines éditions de cette journée avec tous les enfants du Burkina Faso sans être inquiétés. Le résultat attendu est de redynamiser le lien qu’il y a entre ces enfants venus de divers horizons et surtout leur transmettre le message auquel ils s’engageront à respecter leurs parents et à bien travailler à l’école ».
Notons que pour la célébration de cette journée, les organisateurs ont pu mobiliser environ 400 enfants de la ville de Ouagadougou.
Rahinatou KOUDA (Stagiaire)

 

Encadré 1

Giants of Africa en bref

Giants of Africa est un organisme qui a pour mission d’utiliser le basket-ball comme moyen d’éduquer et d’enrichir la vie de la jeunesse africaine. « Notre mission est d’utiliser le basket comme un moyen d’éduquer et d’enrichir la vie des jeunes africains de la diaspora par le biais de l’éducation sûre et en dehors du terrain. En offrant un mentorat et une instruction de qualité, Giants of Africa encourage les jeunes à développer leur potentiel de leadership et leur donne l’occasion d’apprendre et de grandir. Notre objectif est de former les leaders africains de demain et de les inciter à apporter des changements durables dans leurs communautés et sur le continent », peut-on lire sur le site de la société.

 

Encadré 2

Retour sur la journée de l’enfant africain

C’est pour rendre hommage aux martyrs de Soweto, en Afrique du Sud, battus par les forces de sécurité, lors de la marche pacifique de protestation contre la mauvaise qualité de leur éducation, et leur désapprobation de la loi sur l’éducation noire qui séparait les étudiants en fonction de leur race que la journée de l’enfant africain a été créée et est célébrée chaque année depuis 1991.
Au Burkina Faso, la célébration de la Journée internationale de l’enfant africain remonte à 1990. 

Commentaires
Numéro d'édition: 445

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.