Financement SFI: Sodigaz et Vista Bank obtiennent des lignes de crédit

• Plus de milliards pour la société de distribution de gaz et d’hydrocarbures

• Vista Bank obtient plus de 6 milliards de crédit

Le vice-président de la Société financière internationale (SFI) l’a annoncé en septembre 2021, lors de sa visite au pays : « Le Burkina Faso est le pays du Sahel où la SFI a son plus grand portefeuille ». Rapidement, des lignes de financement ont été mises en place et les retombées sont là, moins d’un an après. C’est en effet, le 3e financement de la SFI à l’intention de son public cible, les PME/PMI.
Rien que pour ce mois de juin, la SFI a décidé d’appuyer deux sociétés nationales. C’est dans ce cadre qu’elle a annoncé le 17 juin dernier, un financement de 12,4 millions d’euros pour Sodigaz.
L’objectif principal est d’élargir l’accès à des solutions d’énergie plus propres au Burkina Faso. « L’appui d’IFC aidera la Sodigaz à accroître la distribution de gaz de pétrole liquéfié (GLP) pour les ménages ruraux mal desservis et permettra également d’alimenter en énergie solaire 1.000 logements sociaux qui seront construits à proximité de Ouagadougou », peut-on lire dans le communiqué de la SFI.
Le partenariat entre les deux structures a débuté en septembre 2021. Il s’articule sur la fourniture de services-conseils à Sodigaz dans 3 domaines que sont la conception de modèles de distribution et de chaînes de valeur pour développer des énergies propres, l’amélioration de l’efficacité des opérations et la gestion financière.
Depuis juin 2022 donc, un autre domaine, à savoir le financement, s’est ajouté dans le partenariat entre les deux entités. Le montant total du financement accordé à Sodigaz est de 12,4 millions d’euros, soit un peu plus de 8 milliards FCFA. Il s’agit, selon les termes du contrat ,de prêt en deux temps. La SFI octroie plus de la moitié du financement, soient 5, 5 milliards FCFA, comme apport pour son propre compte. Le reste du montant provient d’un prêt parallèle mobilisé auprès d’une banque commerciale partenaire. Cet investissement soutiendra l’expansion du réseau de distribution de GPL de Sodigaz dans les zones rurales et urbaines ainsi que la construction d’une centrale solaire d’une puissance maximale de 1,54 mégawatt-crête (MWc), peut-on lire dans le document publié par la SFI. « Cet accompagnement financier d›IFC renforcera les capacités d›investissement de Sodigaz pour la réalisation de projets structurants afin d’accroître son efficience opérationnelle, de développer l’accès des ménages au GPL et d’offrir de meilleures solutions d’électrification solaire dans les nouvelles zones de promotion immobilière », a expliqué Lala Bolly, Directrice générale de Sodigaz.
« Renforcer l›accès à des solutions énergétiques propres pour soutenir la croissance et améliorer la santé des populations est une priorité pour IFC », a déclaré Olivier Buyoya, responsable pays d›IFC pour le Burkina Faso.

Plus de 6 milliards F CFA pour Vista Bank
Vista Bank, la banque de Tiemtoré, vient, elle aussi, de bénéficier du financement de la SFI.
Dans l’objectif de renforcer la disponibilité du financement du commerce en Guinée et au Burkina Faso et de soutenir ainsi les importations de biens essentiels dans ces deux pays, IFC a annoncé aujourd’hui avoir conclu, par le biais de son Programme pour le financement du commerce mondial (GTFP), un partenariat avec Vista Bank, qui propose une large gamme de services financiers à ses clients en Afrique de l’Ouest.
Les facilités commerciales accordées par IFC aux filiales de Vista Bank en Guinée et au Burkina Faso, d’un montant maximal de 24 millions de dollars (12 millions de dollars chacune (6,6 milliards FCFA), permettront aux banques de financer des importations essentielles, notamment, des denrées alimentaires, des matières premières, des produits pétroliers raffinés, des équipements et des biens de consommation. En prenant part au GTFP, Vista Bank aura accès à un réseau de correspondants bancaires, ce qui lui permettra de mieux répondre aux besoins de financement des petites et moyennes entreprises (PME). Le partenariat entre IFC et Vista Bank a été annoncé en marge de l’Africa CEO Forum à Abidjan.
IFC apportera également un soutien technique pour aider Vista Bank à renforcer ses capacités en matière de gouvernance d’entreprise et de gestion des risques, afin de mieux répondre aux besoins de ses clients. « Il est essentiel d›accroître la disponibilité du financement du commerce en Afrique de l›Ouest pour pouvoir améliorer l›accès aux biens essentiels, et favoriser la croissance, et le maintien et la création d›emplois.
Le financement et le soutien consultatif annoncés aujourd›hui s›inscrivent dans la continuité de la collaboration entre IFC et Vista Bank et contribueront à maintenir le flux des échanges commerciaux en cette période d›incertitudes économiques mondiales croissantes », a souligné Sérgio Pimenta, vice-président d’IFC pour l’Afrique.
Ce partenariat, qui intervient dans un contexte de perturbation des systèmes de transport et de logistique mondiaux, viendra soutenir la croissance et l’innovation des PME en Guinée et au Burkina Faso. Alors que le commerce extérieur est un moteur essentiel de la croissance en Afrique, le déficit en matière de financement du commerce reste important, ce qui limite la circulation des marchandises sur le continent.
« L’investissement d’IFC est essentiel pour permettre à nos clients d’accéder plus facilement à des crédits commerciaux. Du côté du marché, il contribuera à renforcer les connexions transfrontalières de Vista Bank, renforçant ainsi l’intégration des pays à travers les canaux du secteur financier et du secteur réel. Il permettra également de relier davantage de commerçants à d’autres pays et de connecter plus étroitement les marchés financiers burkinabè et guinéens », a déclaré Simon Tiemtoré, président de Vista Group.
En 2020, IFC a fourni des services de conseil à Vista Bank afin de renforcer sa stratégie et ses capacités de crédit, l›aidant ainsi à accroître l›accès à des opportunités de financement pour les PME en Guinée, en Gambie et en Sierra Leone.
NK

 

Encadré

À propos d’IFC

La Société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution de développement axée sur le secteur privé dans les marchés émergents. Elle est active dans plus de 100 pays et consacre son capital, ses compétences et son influence à la création de marchés et de débouchés dans les pays en développement. Au cours de l’exercice 2021, IFC a engagé un montant record de 31,5 milliards de dollars au profit de sociétés privées et d’institutions financières dans des pays en développement, mobilisant ainsi les capacités du secteur privé pour mettre fin à l’extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée dans des économies aux prises avec les conséquences de la pandémie de COVID-19. 

Commentaires
Numéro d'édition: 445

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.