Les terroristes ont pu pénétrer dans le camp de Riverstone Karma le 9 juin 2022. L’attaque a causé la mort de 2 personnes, dont le Directeur des Ressources humaines de la mine et un élément des Forces de défense et de sécurité (FDS). (DR)

Insécurité: mines industrielles, la nouvelle cible des terroristes

• Après les attaques de convois des sociétés minières

• Plusieurs incidents de sécurité signalés autour des sites d’exploitation

• Les terroristes s’en prennent aux sites directement

Les terroristes ont pu pénétrer dans le camp de Riverstone Karma le 9 juin 2022. L’attaque a causé la mort de 2 personnes, dont le Directeur des Ressources humaines de la mine et un élément des Forces de défense et de sécurité (FDS). (DR)

Le 9 juin 2022, la mine de Riverstone Karma a été la cible d’une attaque terroriste au petit matin. Riverstone Karma est située à Namissigma dans la province du Yatenga, région du Nord.
Venus en grand nombre, ils ont réussi à franchir les cordons de sécurité placés autour du site pour s’en prendre aux travailleurs et aux installations. Plusieurs impacts de balles ont été observés sur les bâtiments qui servent de site d’hébergement. L’attaque a causé la mort de 2 personnes, dont le Directeur des Ressources humaines de la mine et un élément des Forces de défense et de sécurité (FDS). On déplore quelques blessés parmi les travailleurs. Plusieurs véhicules appartenant à la mine et aux travailleurs ont été incendiés. La riposte des FDS a limité les dégâts matériels. Cette riposte a permis de neutraliser plus d’une dizaine d’assaillants.
Si la mine Riverstone Karma occupe une bonne place dans le paysage minier national en termes de contribution au budget de l’Etat et des collectivités, de création d’emplois, etc. (lire encadré), elle n’est pas à son premier incident de sécurité. En rappel, le 14 janvier 2015, les populations en colère ont incendié les installations de la mine dont le propriétaire majoritaire était la société True Gold Mining Inc. Ce jour, les manifestants ont intimé à la société de ne pas commencer ses activités d’exploitation dans la zone, l’accusant de non-respect des cahiers des charges et la soupçonnant de dégradations éventuelles de leur environnement après le passage des machines.
La société aussi a été accusée de troubler le célèbre lieu de culte du village Ramatoulaye où se trouve une mosquée, lieu par excellence de pèlerinage musulman. Après cet incident, True Gold a pris la décision de suspendre les activités. « True Gold a pris cette décision par précaution, pour assurer la sécurité de son personnel et du site », a annoncé la société dans un communiqué en date du 16 janvier 2015. Cette suspension n’a pas été de longue durée, puisque les médiations conduites par les autorités nationales et locales ont conduit à la réouverture de la mine. Mais le 4 mars 2022, Endeavour Mining annonce avoir trouvé un accord avec True Gold Mining Inc pour le rachat de la mine. La production d’or de la mine va débuter le 1er avril 2016. Après 6 ans d’exploitation, Endeavour Mining cède la mine le 11 mars 2022 à la société burkinabé Néré Mining pour 25 millions de dollars (environ 14 milliards FCFA). Néré Mining est dirigée par Elie Ouédraogo, ancien ministre des Mines, ancien président de la Chambre des mines et ancien Directeur de la mine de Semafo. C’est sous sa direction qu’un convoi de la mine de Boungou a été attaqué en novembre 2019, causant la mort de 37 personnes. Semafo a été vendue à Endeavour après cette attaque en mars 2020.
L’attaque de la mine de Riverstone Karma le 9 juin 2022 vient confirmer que les terroristes orientent leur action vers les mines industrielles. En effet, le 06 juin 2022, soient 3 jours avant, ces terroristes ont tendu une embuscade contre le convoi logistique de la mine de Semafo Boungou dans la région de l’Est. L’attaque a eu lieu à 5 km de la ville de Fada N’Gourma. Un militaire a été blessé suite à cette embuscade. Non contents de n’avoir pas fait plus de dégâts, le lendemain 7 juin 2022, ils ont lancé des obus sur la mine de Boungou. Cette attaque à distance n’a pas fait de dégâts.
Avant ces incidents, la mine de SOMITA qui exploite Taparko dans la région du Centre-Nord a suspendu ses activités après avoir révélé des incursions sur le périmètre de la mine et reçu des alertes d’attaques sur ses convois. Sur l’axe Kaya-Dori, des engins explosifs ont causé la mort de plusieurs personnes, dont 2 passagers d’un car de transport en commun, 12 gendarmes et 3 policiers.
Pour toutes ces raisons, SOMITA a décidé de suspendre ses activités pour des raisons d’insécurité.
Bien avant SOMITA, la mine de Youga a suspendu ses activités après avoir été victime d’une attaque sur son site satellite de Ouaré le 30 janvier 2022. Une attaque qui a causé la mort de 3 policiers.
Après les attaques ciblées contre les agents de l’Etat, les Forces de défense et de sécurité, les volontaires pour la défense de la patrie, les installations téléphoniques, les symboles de l’Etat, les populations civiles, etc. les terroristes lancent des offensives contre des sites miniers industriels. La tournure des évènements n’augure rien de bien pour le Burkina Faso qui compte actuellement sur ce secteur pour collecter des recettes et créer des emplois. L’objectif des terroristes est de faire fuir les investisseurs et étouffer économiquement le pays.
Une meilleure sécurisation des sites d’exploitation et des convois de ravitaillement s’avère nécessaire afin de pérenniser l’activité. L’Office national de sécurisation des sites miniers (ONASIM) a été mis en place pour jouer pleinement ce rôle.
E K

 

Encadré

Riverstone Karma : 767 employés et une contribution au budget de l’Etat de 13,138 milliards FCFA

Riverstone Karma a obtenu son permis d’exploitation industriel le 31 décembre 2013, sur une superficie de 36,77 km2. Elle a signé sa convention minière le 30 novembre 2015 avec l’Etat burkinabè. La mine a débuté sa production le 1er avril 2016 pour une durée de vie de 8 ans et 6 mois. En 2020, elle a produit 3,06 tonnes d’or dont la vente a rapporté 96,51 milliards FCFA, selon la Douane burkinabè. La somme de 1,516 milliard FCFA a été versée en 2020 au titre du Fonds de réhabilitation et de fermeture des mines.
Riverstone Karma a employé 767 personnes, dont 799 hommes et 32 femmes en 2020. Au cours de la même année, elle a versé 13,138 milliards FCFA au budget de l’Etat en termes de taxes et impôts, ce qui représente 5,56% de la contribution du secteur minier en 2020.
Au titre des dépenses sociales, la mine a investi 2,772 milliards FCFA, dont 1,841 milliard FCFA pour le Fonds minier de développement local. 

Commentaires
Numéro d'édition: 444

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.