Drame de Melilla : les ambassadeurs accrédités au Maroc briefés

23 morts du côté des migrants et 140 blessés au niveau des forces de l’ordre C’est le bilan provisoire le 24 juin 2022; des affrontements entre les migrants   et forces de l’ordre marocaines. Les migrants ont tenté de forcer le passage pour rejoindre l’enclave espagnole de la ville de Melilla.

Dimanche 26 juin 2022, plusieurs cadres du ministère des Affaires étrangères, du ministère de l’intérieur ont tenu à Rabat, une rencontre avec des ambassadeurs africains accrédités auprès du Royaume, au ministère des Affaires étrangères, afin d’expliquer ce qu’il s’est réellement passé.

Au cours de cette rencontre, la partie marocaine a expliqué les faits et projeté des vidéos sur le tragique évènement. Cependant ; il n’y a pas encore d’informations sur la nationalité des victimes. Au sortir de la réunion, quelques ambassadeurs ont exprimé leur solidarité au Maroc. Mahamadou Youssouf, ambassadeur du Cameroun et doyen du groupe africain affirme : « le mode opératoire des migrant a changé. Au lieu d’attaquer la clôture, ils ont attaqué le point de passage, un passage étroit, où l’on passe un par un, équipé de tourniquets d’acier. Ils étaient armés de gourdin, de bâton, de couteaux, d’armes blanches. L’étroitesse du couloir du point de passage a provoqué une bousculade et des morts. » Son homologue Mohamed Abd Rassoul Mohamed Al Amine, ambassadeur du Tchad ajoute : « les images sur les réseaux sociaux donnent l’impression d’une responsabilité marocaine, mais ce n’est pas la réalité. » Les ambassadeurs ont salué la politique migratoire du Maroc. Des voix s’élèvent çà et là pour demander une enquête internationale sur cet incident majeur

Cette tentative d’entrée massive dans l’une des deux enclaves espagnoles est la première depuis la normalisation mi-mars des relations entre Madrid et Rabat, après une brouille diplomatique de près d’un an. Juste avant la réconciliation entre les deux pays, Melilla avait été le théâtre début mars de plusieurs tentatives d’entrée massives, dont la plus importante jamais enregistrée dans cette enclave avec quelque 2.500 migrants. Près de 500 y étaient parvenus. (avec MEDIAS24 et AFP)

Commentaires
Numéro d'édition: 444

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.