Photo de la saisie d’une marchandise de contrebande. (Ph. Douane).

Lutte contre la fraude : la Douane ne baisse pas la garde

• D’importantes saisies entre décembre 2021 et mars 2022

• 327 véhicules à 4 roues, 453 motocyclettes à 2 roues saisis

• Drogues et amphétamines et cigarettes continuent d’arriver au Faso

Photo de la saisie d’une marchandise de contrebande. (Ph. Douane).

La fraude douanière et les trafics illicites ont un impact néfaste sur l’économie d’un pays. Ils entrainent la déperdition des recettes fiscales de porte, pourtant importantes dans le budget. Afin de protéger l’économie nationale et de préserver la santé et la sécurité des citoyens, la Douane du Burkina Faso ne baisse pas la garde dans la lutte contre ce phénomène. En collaboration avec d’autres entités, notamment, la Gendarmerie nationale, la Police nationale et la Police municipale, elle organise des opérations de lutte contre la fraude et des trafics de tout genre. Afin de se faire une idée des saisies opérées ces derniers mois, de leur ampleur et de leur nature, L’Economiste du Faso a fait un recensement desdites saisies publiées par l’institution de janvier à mars 2022.
La grande opération de contrôles des véhicules en fin d’année a permis de saisir 327 véhicules à 4 roues, 453 motocyclettes à 2 roues et 7 tricycles en situation irrégulière, permettant de lutter contre la fraude douanière sous toutes ses formes. En effet, la Direction régionale des Douanes du Centre-Est (DRCE) a, au cours du mois de décembre 2021, organisé le bouclage de la ville de Tenkodogo, en vue de mettre la main sur les véhicules en situation irrégulière vis-à-vis de la règlementation douanière. Cette opération, organisée de concert avec la Police nationale, a permis de saisir 87 motocyclettes et 7 tricycles non dédouanés ainsi que 7 véhicules à 4 roues en situation irrégulière. Dans la même période, la Région des Douanes de l’Ouest (DRO) a organisé deux opérations similaires dans la ville de Bobo-Dioulasso. Elles ont permis de saisir 317 motocyclettes et 75 véhicules à 4 roues en circulation irrégulière. Aussi, toujours dans le mois de décembre, la Direction régionale des Douanes du Centre (DRC), dans le cadre d’une action de lutte contre la fraude, a mis la main sur 245 véhicules à 4 roues et 49 motocyclettes. Les propriétaires ne s’étaient pas acquittés des droits et taxes dus à l’administration des Douanes et au budget de l’Etat.

Saisie de drogues, de médicaments contrefaits et de cigarettes
A ces grandes opérations de lutte contre l’importation et la circulation frauduleuse des véhicules à 4 roues et des engins à 2 roues s’ajoutent celles menées contre les trafics illicites de médicaments et de produits de tout genre. Elles ont permis de mettre la main sur 2480 g de méthamphétamine, 289 cartons de cigarettes, 48 cartons d’amphétamine, 15,3 kg de chanvre indien et 125 colis de médicaments contrefaits. Sans être exhaustif, la valeur des drogues saisies est estimée à 59 209 500 FCFA. En effet, en fin novembre 2021, un service de campagne de la brigade mobile de Manga a exécuté une opération de saisie. Celle-ci a permis de mettre la main sur 4 motocyclettes importées en contrebande, chargées de 38 cartons de cigarettes et de 48 cartons d’amphétamines. En plus, la brigade mobile de Koudougou (janvier 2022) et la Cellule aéroportuaire anti-trafics (CAAT) (décembre 2021) ont saisi respectivement 251 cartons de cigarettes, soient 12 550 cartouches de cigarettes et 2000 g de méthamphétamine. Le 20 février 2022, à l’issue d’une action conjointe des brigades mobiles de Tenkodogo et de Garango, 09 motocyclettes ont été saisies.
Sur ces motocyclettes, 125 colis de médicaments contrefaits, d’amphétamines et de cigarettes étaient chargés. Ces 125 colis étaient constitués de 50 cartons de Trofodol 120 mg, 16 cartons Omeprag 20 mg, 40 cartons Komix, 01 colis Tramaking 225 mg, 01 colis Tramadol 100 mg, 16 cartons de cigarettes Bond et 01 carton de cigarettes Yes. A Cinkansé, une escouade de la brigade de ligne du bureau des Douanes a saisi, le 02 mars 2022, une importante quantité de drogue savamment dissimulée dans les cavités d’un véhicule de tourisme en provenance de Togo pour le Mali. Il s’agissait de 26 plaquettes de chanvre indien d’un poids de 15,3kg et d’une valeur estimée à 40 009 500 francs CFA. Le 22 février 2022, le Bureau du contrôle douanier postal de Ouagadougou (CDP Ouaga) a saisi 480 g de méthamphétamine d’une valeur estimative de 19 200 000 francs CFA. C’était une marchandise destinée à la Nouvelle Zélande.
Issouf TAPSOBA (Collaborateur)

Commentaires
Numéro d'édition: 432

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.