DBS: Marché financier régional : le Burkina lève 33 milliards FCFA

• Marché financier régional : le Burkina lève 33 milliards FCFA

• Ciment : le Togo veut réguler l’exportation de sa production

• Marché financier régional : le Burkina lève 33 milliards FCFA
33 milliards. C’est la somme que le Burkina Faso a levée sur le marché financier régional le 16 février 2022. L’émission de Bons assimilables du Trésor a été lancée pour rechercher 30 milliards FCFA. Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’exécution du programme d’émissions de titres publics du Burkina Faso dans la gestion de la dette.
L’adjudication ouverte le 16 février 2022, suivant un système d’enchères à taux multiples, a enregistré un montant global des soumissions (en FCFA) de 50.850.000.000, dont 33 milliards FCFA, pour un taux de couverture de 169,50%.

• Pôle judiciaire économique et financier : 23 dossiers jugés en 2021
Le Pôle judiciaire spécialisé en matière économique et financière du Tribunal de Grande instance Ouaga 1 a jugé 23 dossiers au cours de l’année 2021. « Ils sont pour l’essentiel relatifs aux infractions suivantes : fraude fiscale et douanière, escroquerie, abus de confiance, faux et usage de faux en écriture, corruption et infractions assimilées, contrebande, fraude en matière de commercialisation de l’or, trafic illicite de devises, et diverses autres infractions qui sont identifiées comme étant les principales menaces de blanchiment de capitaux dans notre pays », a informé le Procureur du Faso, HarounaYoda, dans un communiqué publié le 15 février 2022. Par la même occasion, il a affirmé que 24 autres dossiers étaient en instance de jugement. Mais le travail du Pôle judiciaire spécialisé chargé de l›enquête, de la poursuite, de l’instruction et du jugement des infractions économiques et financières du Tribunal de Grande instance Ouaga 1 est confronté à un certain nombre de difficultés qui handicapent son action.

• Ciment : le Togo veut réguler l’exportation de sa production
Suite à une pénurie, le prix de la tonne de ciment dans le nord du pays est passé de 81.000 à 85. 000 FCFA, obligeant le ministère en charge du commerce à sortir de sa réserve. Il a prévenu, lors d’une visite dans le nord du pays, à Dapaong, que les autorités seraient amenées à réguler l’exportation si la spéculation continue. Le Togo, producteur de ciment, n’est pas à sa première pénurie. En 2021, les distributeurs avaient renchéri unilatéralement le prix du sac de ciment.

• Salon des banques et des PME de l’UEMOA : la 8e édition se tiendra à Lomé
La 8e édition du Salon des banques et des PME de l’UEMOA (SBPME-UEMOA) est prévue cette année pour se tenir à Lomé, au Togo, en novembre prochain. Le promoteur, Hermann Nagalo, Secrétaire permanent du Salon, en a fait l’annonce à l’issue d’une entrevue avec la présidente de la Délégation spéciale de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), Nathalie Bitho.
Au menu des échanges cette année, la coopération entre les institutions financières des pays de l’espace UEMOA, avec pour leitmotiv le développement du commerce intracommunautaire dans le contexte de libre-échange continental.
Le Salon se tient de façon tournante dans les pays membres de l’UEMOA et se présente comme un cadre d’échanges et de développement entre professionnels des PME et des banques de l’Union.

ASCE-LC: le nouveau Contrôleur général installé le 24 février prochain.
Phillipe Neri Kouthon Nion, le nouveau Contrôleur général de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de Lutte contre la corruption, prêtera serment le 24 février. Recruté sur la base d’un appel à candidatures, le nouveau monsieur anticorruption prend le relais de Luc Marius Ibriga dans un contexte où le pouvoir actuel entend renforcer la lutte contre la corruption dans l’administration publique.

Commentaires
Numéro d'édition: 427

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.