Société Générale Burkina Faso lance son plan de transformation « AUDACE » au service de sa clientèle

• Plus de produits et services innovants

• Le personnel au centre de la stratégie

• Financement du commerce international: 1re place au Burkina Faso

Le directeur général de la Société générale Burkina Faso, Harold Coffi. (Ph. SGBF)

C’est à travers une conférence de presse digitale que les premiers responsables de SGBF ont décliné les grandes lignes du projet « AUDACE » qui amènera la banque à être plus proche de sa clientèle. (Ph. SGBF)

Société Générale Burkina Faso (SGBF) veut être une banque plus proche de sa clientèle à travers des services et produits innovants et adaptés. Pour y arriver, sous la houlette de son Directeur général, Harold Coffi, une transformation audacieuse a été opérée pour atteindre les résultats visés. Pour annoncer cette transformation qui marque un nouveau départ pour Société Générale Burkina Faso, le Directeur général, Harold Coffi ; le Directeur commercial Entreprise, Robert Diallo ; le Directeur Marketing et Communication, Jean-Pierre Madiega, et le responsable unité commerciale provinces et canaux alternatifs, Alassane Zongo, ont animé une conférence de presse digitale le vendredi 14 janvier 2022 à Ouagadougou.
Selon Harold Coffi, Directeur général de Société Générale Burkina Faso, cette transformation qui va s’appuyer sur la digitalisation est articulée autour d’un projet dénommé « AUDACE ». Selon les conférenciers, avec AUDACE, SGBF se veut être à l’écoute de la clientèle à travers des produits innovants, adaptés, performants, sécurisés… AUDACE, c’est construire avec la clientèle une banque innovante, résiliente et surtout compétitive. Pour Harold Coffi, AUDACE à terme, va permettre de multiplier les financements au service de l’économie nationale. Déjà, SGBF fait des financements structurants dans les infrastructures routières, sanitaires, l’acquisition des bons de Trésor, dans les entreprises, dans la campagne de coton et de crue, dans l’industrie et les PME. Il faut noter que SGBF occupe la première place en matière de financement du commerce international au Burkina Faso. Elle a même reçu un prix international en 2021 et en 2022 de Global Finance.

Etre une banque compétitive

Le plan de transformation repose sur divers projets structurants et spécifiques qui ont été lancés en 2021 et vont se poursuivre en 2022, afin de transformer la banque. Cette transformation commence par celle interne, à travers un sous-projet de AUDACE dénommé BENKADI qui consiste à améliorer l’équilibre vie privée et vie professionnelle, à s’adapter à l’état d’esprit individuel et collectif afin d’améliorer le bien-être et l’engagement des collaborateurs. En lien avec la transformation digitale, il s’agit d’automatiser certaines tâches répétitives. L’objectif ? Gagner en productivité et en efficacité, pour ainsi rester compétitif sur le marché.

De g à d : Le responsable unité commerciale provinces canaux alternatifs, Alassane Zongo (1); le directeur marketing et communication, Jean Pierre Madiega (2) ; Harold Coffi, (3), le modérateur (4); le Directeur commercial entreprises, Robert Diallo (5). (Ph. SGBF)

Harold Coffi a souligné que le plan de transformation était entamé depuis 2021 et a réaffirmé la volonté de SGBF d’être et de demeurer la banque de référence, moderne et innovante, reconnue pour la qualité de ses services et l’engagement de ses équipes. Pour lui, cette transformation marque un nouveau départ pour SGBF qui, au travers de la digitalisation de ses offres et de son dispositif, autonomisera au mieux ses clients. o
RD

 

Encadré

AUDACE en 6 axes stratégiques

Ce plan s’articule autour de 6 axes stratégiques reposant sur « l’efficacité commerciale et opérationnelle », à savoir le renforcement de la proximité avec ses clients autour d’un modèle relationnel omni canal et l’offre d’une gamme de produits et services aux meilleurs standards internationaux en développant les synergies entre les différentes Directions. Il s’appuie aussi sur l’investissement dans l’innovation, les nouvelles technologies, la digitalisation et la numérisation en vue d’offrir des expériences clients renouvelées, adaptées et des parcours optimisés. Pour faire face à la Covid-19, SGBF s’est adaptée en misant sur la digitalisation. Toute chose qui évite aujourd’hui le contact direct.
Source : Dossier de presse

 

Commentaires
Numéro d'édition: 423

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.