DBS: Victor Sanou, nouveau patron du CAPES

• Victor Sanou, nouveau patron du CAPES

• Coris Bank International : inauguration du nouveau siège en janvier 2023

• PNDES 2 : nouveau rendez-vous à Bruxelles
Initialement prévue en décembre 2021, la conférence internationale sur la mobilisation des partenaires financiers et techniques du Plan national de développement économique et social a été reprogrammée les 17 et 18 mars prochains. Elle avait été reportée pour cause de montée fulgurante du nouveau variant de la Covid-19, Omicron. Elle se tiendra toujours à Bruxelles si tout va bien. Les autorités burkinabè avaient justifié le choix de la capitale européenne parce qu’elle offrirait au Burkina la possibilité d’élargir son réseau de partenaires et d’investisseurs privés. En outre, Bruxelles abrite d’importants lobbies économiques et financiers, notamment, privés, ainsi que les principales institutions européennes.

• UEMOA : les ministres vont parler de la surcharge
Les ministres des Transports de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) se rencontreront à Ouagadougou les 27 et 28 janvier prochains. La rencontre portera sur la définition des modalités de mise en service des Postes de contrôle juxtaposés (PCJ) de Hilacondji-Sanvee-Condji (frontière entre le Togo et le Bénin), dans les meilleurs délais, de même que celles relatives à la mise en exploitation réelle des PCJ de Malanville (frontière entre le Bénin et le Niger), après plus de trois (03) ans d’exploitation expérimentale. Les autorités communautaires, à travers les postes de contrôle juxtaposés, veulent fluidifier le trafic routier et lutter contre la perte de temps sur les corridors de l’Union. Cependant, il est prévu, en marge de cette rencontre, une concertation des ministres en charge des transports du Bénin, du Burkina Faso, du Niger et du Togo sur l’état d’application du fameux Règlement n°14/2005/CM/UEMOA relatif à l’harmonisation des normes et des procédures de contrôle du gabarit, du poids et de la charge à l’essieu des véhicules de transport des marchandises. Cette application fait des gorges chaudes au sein des transporteurs et petits commerçants burkinabè

• Victor Sanou, nouveau patron du CAPES
Le Conseil des ministres en sa délibération du 19 janvier 2022, a nommé Victor Sanou comme Directeur exécutif du Centre d’analyse des politiques économiques et sociales (CAPES).
Juriste et communicateur, il était déjà membre du CAPES et ses compétences l’avaient conduit également au Conseil supérieur de la communication comme membre du collège des conseillers. Il a été également Rédacteur en chef de Sidwaya.

• Coris Bank International : inauguration du nouveau siège en janvier 2023
Coris Bank International (CBI-SA) a célébré son 14e anniversaire le 7 janvier 2022 à Ouagadougou. A cette occasion, le Directeur général, Diakarya Ouattara, a révélé que le 15e anniversaire sera marqué par l’inauguration officielle du nouveau siège de la Banque autrement, logé dans la Zone d’activités commerciales et administratives (ZACA).
Selon lui, c’est un édifice de 14 étages assorti de toutes les commodités pour accueillir le personnel et les clients.

• 43e session du CAMES : 361 Burkinabè admis sur 375
La 43e session des Comités consultatifs interafricains (CCI) du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) a eu lieu du 12 juillet au 31 août 2021. Cette rencontre qui confirme l’excellence de l’enseignement supérieur africain a vu une participation réussie des candidats burkinabè. Selon un rapport du Conseil des ministres en date du 19 janvier 2021, il ressort que le Burkina Faso a enregistré 361 admis sur 375 candidats présentés à la 43e session des CCI du CAMES, soit un taux de succès de 95,25%.

• Levée de fonds : 44 milliards pour le BF
C’est la deuxième opération de levée de fonds effectuée par le Burkina Faso sur le marché financier régional. Le 19 janvier 2022, le pays a lancé des obligations assimilables au Trésor avec un montant mis en adjudication de 40 milliards FCFA sur 5 ans. 26 participants ont répondu à l’offre du pays avec 69 soumissions. Montant global de leurs propositions d’achat, 105,337 milliards FCFA.
Le Burkina Faso n’a retenu à la clôture du marché que 44 milliards FCFA. Le taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions est de 263,34%. A noter que les acheteurs burkinabè ont proposé le montant le plus élevé (31,8 milliards), mais ce sont les Togolais qui ont le plus retenu l’attention de la DCTCP, puisque le plus gros montant retenu provient de ce pays (16 milliards).o

Commentaires
Numéro d'édition: 423

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.