A la UneEconomie

Secteur artisanal à Bobo: 72 heures promotionnelles de l’artisanat

La Direction régionale de l’Artisanat des Hauts-Bassins, en collaboration avec son ministère de tutelle, a organisé la deuxième édition des 72 heures promotionnelles de l’artisanat de Bobo-Dioulasso qui se sont tenues du vendredi 17 au dimanche 19 décembre 2021, au village artisanal de Bobo, sis à Bindougousso. Pour les organisateurs, cette cérémonie a pour objectif le renforcement de la visibilité du village artisanal pour permettre aux artisans de booster leurs ventes.
L’ouverture officielle a été donnée par M. Valéry Bayala, Directeur régional par intérim de l’Artisanat des Hauts-Bassins. C’est après un discours introductif, faisant office de mot de bienvenue que M. Bayala a lancé le début effectif de la deuxième édition des journées promotionnelles de l’artisanat, ce vendredi 17 décembre 2021 au village artisanal de Bobo. Cadre de valorisation et de promotion des produits artisanaux, ces 72 heures auront pour objectif principalement de donner de la visibilité au site qui abrite cette activité. Le village artisanal, à en croire les organisateurs, reste jusqu’à présent méconnu du public. Pourtant, le site est fonctionnel depuis maintenant deux ans. En rappel, le village artisanal de Bobo a ouvert officiellement ses portes le vendredi 18 octobre 2019, sous le leadership de l’ancien ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat M. Harouna Kaboré. Il est situé à Bindougoussso, dans l’Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso. Selon M. Bayala, « l’une des insuffisances du village artisanal est qu’il n’est pas bien connu des populations de Sya. Donc, nous avons voulu initier ces journées afin de donner plus de visibilité au village et permettre aux locataires que sont les artisans de pouvoir faire de bonnes affaires, surtout en cette fin d’année». Durant ces trois jours, un certain nombre d’activités entrant dans la promotion des produits et du site ont été prévues. Il s’agit, entre autres, d’animations sur le site, de colloques et des partages d’expérience entre les artisans.
Aubaine pour les bonnes affaires ?
Au-delà de son objectif qui est le renforcement de la visibilité du village artisanal, ces journées promotionnelles se veulent être aussi un cadre propice pour les bonnes affaires. Cela s’observe à travers la présence des nombreux artisans de métiers différents venus y prendre part. Pour Madame Koté / Zon Korotimi, artisane, productrice de savon, « je suis installée depuis l’ouverture du village artisanal. J’ai participé à la 1re édition et j’ai pu vendre beaucoup de produits. Cette deuxième édition débute bien également, puisque j’ai déjà réussi à vendre et ça donne un bon présage ».
Notons toutefois que l’artisanat, malgré sa précarité, est un secteur pourvoyeur d’emploi. Sa part de contribution dans la valeur ajoutée du secteur tertiaire était de 16,5% en 2020, taux en décroissance, car en 2019, il était à 17,2%. Cette baisse pourrait s’expliquer par la double crise sanitaire et sécuritaire. Mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt. L’artisanat reste peu développé et est confronté à de nombreuses difficultés, notamment, le manque de cadre de promotion et de valorisation des produits. Il est organisé localement très peu d’activités allant dans ce sens, et la participation des artisans locaux aux activités internationales reste faible. Du coup, cela handicape l’essor de ce secteur, car difficile pour les acteurs de se faire connaître et faire connaitre leurs produits. Donc, cette initiative des autorités est saluée par l’ensemble des acteurs présents. Pour eux, le gouvernement devrait mettre l’accent sur ces genres d’activités et en organiser davantage. «  Je salue l’initiative prise par les autorités d’organiser les 72 heures. Je les invite à faire plus de cérémonies », dixit Monsieur Camara Ibrahim, sculpteur installé au village artisanal depuis deux ans. o
IG

Commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page