- La gamme de jus « Malia » composée de 5 saveurs et fait à base de matières premières locales (Ph. Yvan Sama).

« Malia » se dévoile à ses partenaires

– Le Directeur général d’AFRIDIA INDUSTRIES, Abdoul Aziz Nassa (Ph. Yvan Sama).

La population Burkinabé a intégré le jus de fruits dans son alimentation. L’offre de jus de fruits et de boissons de qualité à partir des matières premières locales demeure limitée alors que la demande de la population ne cesse d’augmenter. Pour pallier ce déficit constaté entre l’offre et la demande en jus de fruits, une société a vu le jour. Elle est dénommée AFRIDIA INDUSTRIES. Après le lancement officiel de ses activités à Bobo-dioulasso , siège de l’usine, elle a organisé un cocktail u profit des partenaires de sa marque de jus « Malia ». C’était le 23 décembre 2021 à Ouagadougou.

AFRIDIA INDUSTRIES est une unité agro-industrielle installée à Bobo-Dioulasso, plus précisément à Logofourousso. Son siège social est à Ouagadougou. Cette société est le résultat d’un investissement de plus de 15 milliards de FCFA, financé par des investisseurs burkinabé. Elle est composée d’un personnel compétent et expérimenté. AFRIDIA INDUSTRIES compte 239 emplois directs et plus de 5000 emplois indirects. Elle  collabore avec des partenaires techniques solides notamment l’Agence burkinabé de normalisation de la métrologie et de la qualité (ABNORM), le Bureau des mines et de la géologie du Burkina (BUMIGEB) et le Laboratoire national de santé publique (LNSP). La société a lancé sa marque de jus « Malia » qui est produit à base de la mangue fraiche produite au Burkina Faso par des producteurs burkinabé. Les produits de la société sont conditionnés dans des emballages de grandes qualités respectant les normes européennes. Ces emballages garantissent la sécurité sanitaire du client. Le nom du produit « Malia » est tiré du Swahili qui veut dire « reine ». Selon le Directeur général (DG) de AFRIDIA INDUSTRIES, Abdoul Aziz Nassa, Cette dénomination traduit le caractère noble et de grande qualité que sa société a voulue donné au produit. En outre, c’est une dénomination qui permettra au produit de s’exporter hors du Burkina car la vision de la société est d’être la référence dans le domaine de la brasserie en Afrique. « Malia » est disponible en conditionnement ELOPACK de 1L et de 0,5L. A en croire le responsable des ventes de AFRIDIA INDUSTRIES, Francisco Zigui, le prix de vente conseillé de « Malia » 0,5L est de 6150 FCFA le pack et de 5500 FCFA le pack de 1L. Le prix détaillant conseillé est entre 600 et 650 FCFA pour 0,5L et entre 1000 et 1100 FCFA pour 1L. La gamme du produit « Malia » est composé de 5 saveurs. Il s’agit du jus d’orange, du cocktail de mangue-ananas-passion, du cocktail de mangue-banane, du nectar de mangue-orange et du nectar de mangue.

– Les représentants de la chaine de distribution ont apprécié les jus « Malia » (Ph. Yvan Sama).

Pour le DG de AFRIDIA INDUSTRIES, la particularité de « Malia » est qu’il est le résultat d’un projet bien muri avec des partenaires techniques expérimentés dans le domaine. L’ensemble des intrants de production de la société provient de l’Europe. Le produit respecte les normes de production européennes. Il ajoute qu’à l’issue d’une étude statistique de dégustation de « Malia », il est ressorti que le produit est apprécié par la grande majorité des consommateurs. « Avant de déployer la gamme de nos produits sur le marché, nous avons procédé à un certain nombre de dégustation qui ont réuni plus de 400 personnes et qui ont donné des avis divers sur les différentes recettes que nous avons soumises à leur appréciation. Cela a fait l’objet de comparaison également avec la concurrence. Sur la base des différentes appréciations des gens, nous avons à travers notre équipe très expérimentée, développé des recettes qui sont appréciées par la grande majorité de nos consommateurs aujourd’hui », a confié M. Nassa. « La société prône les valeurs comme la rigueur dans ses actions au quotidien, l’innovation, l’esprit d’équipe et l’excellence dans le travail.

Issouf TAPSOBA (Collaborateur)

 

Commentaires
Numéro d'édition: 420

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.