Une photo de famille pour la postérité. (DR)

Promotion du leadership féminin: la Commune de Niangoloko récompense ses meilleures élèves

Une photo de famille pour la postérité. (DR)

Dans le cadre du projet « promotion du leadership féminin dans sept (07) Communes urbaines de sept (07) provinces du Burkina Faso », financé par l’Union européenne à travers sa délégation du Burkina Faso, la Commune de Niangoloko, dans la région des Cascades, a récompensé ses meilleures élèves.
Le projet « promotion du leadership féminin dans sept (07) Communes urbaines de sept (07) provinces du Burkina Faso », financé par l’Union européenne à travers sa délégation du Burkina Faso, est mis en œuvre par un consortium de trois organisations de la société civile burkinabè que sont le Groupe d’études et de recherche sur la démocratie et le développement économique et social au Burkina Faso (GERDDES-Burkina), le Centre pour la gouvernance démocratique Burkina Faso (CGD) et l’Association d’appui et d’éveil pugsada (ADEP). C’est dans le cadre de ce projet que les trois meilleures filles aux examens du CEP (Certificat d’étude primaire) et du BEPC (Brevet d’études du premier cycle) de la Commune de Niangoloko ont été primées.
« Nous venons avec ce projet pour prouver aux uns et aux autres que le Burkina peut toujours mieux faire en associant la femme aux différentes décisions et réalisations », a laissé entendre Shérif Sawadogo, représentant du consortium. Pour lui, l’implication des autorités de Niangoloko montre à souhait que le bien-être des filles et des femmes de la Commune est une priorité. Il n’a pas manqué de féliciter les lauréates de cette année, tout en les invitant à ne pas baisser les bras tout au long de leur cursus.
C’est avec joie que Djami Nana, première de la Commune à l’examen du CEP avec 142/170 points, soit une moyenne de 8,35/10, reçoit un vélo et une enveloppe. La deuxième et la troisième au CEP repartent également chacune avec un vélo et une enveloppe. Fatoumata Barro, avec une moyenne de 14,06/20, est la première au BEPC de la Commune. Elle remporte un vélo et une enveloppe tout comme les deux autres classées deuxième et troisième au BEPC.
Le Préfet du département de Niangoloko, Lacinan Ouédraogo, a félicité le consortium GERDDES, CGD et ADEP, ainsi que leur partenaire financier, l’Union européenne, pour ce beau projet. Il a souhaité que ce projet puisse être dans la durée pour le bien-être des filles et femmes de son département, en particulier, et du Burkina, en général.
M.K

Commentaires
Numéro d'édition: 418

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.