Les meilleures filles de la Commune de Réo ont été primées. (DR)

Promotion de l’excellence au Burkina Faso: la Commune de Réo célèbre ses filles

Les meilleures filles de la Commune de Réo ont été primées. (DR)

En vue de contribuer à la promotion de la scolarisation de la jeune fille et du leadership féminin au Burkina Faso, le Groupe d’études et de recherche sur la démocratie et le développement économique et social au Burkina Faso (GERDDES-Burkina), en consortium avec l’Association d›appui et d’éveil pugsada (ADEP) et le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD), a organisé, le 04 décembre 2021 à Réo, dans la province du Sanguié, une cérémonie de remise de prix aux meilleures filles admises aux examens 2021 du Certificat d’études primaires (CEP) et du Brevet d’études du premier cycle (BEPC). C’était en présence du Maire de la Commune, Louis Bazémo.
Après les Communes de Bittou, Boussé, Dano, Niangoloko, Sapouy, c’est au tour de la Commune de Réo, de la province du Sanguié, région du Centre-Ouest, de voir l’excellence de ses filles célébrée, à travers la mise en œuvre des activités du « projet de promotion du leadership féminin dans sept Communes urbaines du Burkina Faso ».
Financé par l’Union européenne (UE) à travers sa délégation au Burkina Faso, ce projet est commun à trois organisations de la société civile du pays, citées plus haut.
Les 3 meilleures filles de la Commune de Réo, admises à l’examen 2021 du CEP et celles admises au BEPC ont alors été primées à travers la réception de vélos et d’enveloppes financières, dont 5.000 francs CFA pour chacune des lauréates du CEP et 10.000 francs CFA pour chaque lauréate du BEPC.
Pour ce qui concerne les filles ayant obtenu les trois meilleures moyennes au Baccalauréat, le projet s’est engagé à leur trouver des parrains, pour les accompagner dans la poursuite de leurs études universitaires. Yirekin Gracia Bassono, meilleure au CEP avec la moyenne de 9,05/10, au nom des lauréats, s’est engagée à toujours exceller dans les études. « Je suis très fière d’avoir reçu ce prix et je promets aux différents organisateurs que je vais toujours bien apprendre mes leçons.
Pour le représentant des porteurs du projet, Simon Pierre Douamba, le projet vise à encourager les filles, les femmes à développer leur leadership. « Au niveau de la Commune de Réo, nous avons un travail pour le renforcement de la participation politique des femmes au niveau des instances de décisions et également l’accompagnement des jeunes filles au niveau scolaire », a-t-il confié.
Par ailleurs, il a profité de l’occasion pour appeler les parents à plus d’engagement dans le suivi des études de leurs enfants, notamment, les filles.o
A.Z

 

Commentaires
Numéro d'édition: 418

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.