Budget 2021: 72,28% de taux de recouvrement au 30 septembre

• La TVA reste l’impôt leader

• L’impôt sur les sociétés affiche un taux de recouvrement de 108,48%

• IUTS : 94,91 milliards FCFA recouvrés, soit un taux annuel de 62,88%

Sur une prévision de 2.181,98 milliards FCFA, les recettes budgétaires ont été recouvrées à hauteur de 1.577,08 milliards FCFA au 30 septembre 2021. Il ressort ainsi un taux de recouvrement de 72,28% sur les 03 premiers semestres de l’année. En 2020, à la même période, ce taux était de 70,30%.
Cette situation a été faite dans le rapport trimestriel de l’exécution du budget et de la trésorerie de l’Etat au 30 septembre 2021, publié par la Direction générale du Budget (DGB).
Ces performances ont été réalisées dans un environnement économique et social international et national toujours marqué par la persistance des incertitudes liées à la maladie à Coronavirus (COVID-19), la mise en œuvre de mesures pour une reprise vigoureuse de l’activité économique, l’installation quelque peu favorable de la campagne agro-pastorale, une recrudescence des attaques terroristes engendrant des flux de déplacés internes des populations, etc.

Quelles sont les recettes les plus performantes au 30 septembre 2021 ?

Moins de la moitié des recettes extraordinaires ont été recouvrées à la période. On note seulement 142,65 milliards FCFA de recouvrement en fin septembre 2021, soit un taux de 45,36%. Les encaissements au titre des recettes extraordinaires en 2021 connaissent une baisse de 75,41 milliards FCFA par rapport à 2020.
Au niveau des recettes non fiscales, on a enregistré une baisse en volume de 24,39 milliards FCFA, passant de 201,35 milliards FCFA à fin septembre 2020 à 176,96 milliards FCFA au 30 septembre 2021. Les recettes non fiscales représentent 12,34% du recouvrement cumulé des recettes ordinaires.
Le Burkina Faso a donc misé sur ces recettes fiscales pour afficher ces taux satisfaisants. En effet, les montants et les taux de recouvrement des recettes fiscales en 2021 dépassent largement ceux de 2020 à la même période.
Au 30 septembre 2021, il a été recouvré 1.247,48 milliards FCFA sur des prévisions annuelles de 1.647,05 milliards FCFA, soit un taux de recouvrement de 76,35%. Comparé à 2020, il ressort une progression en volume de 18,33%.

L’analyse des recettes fiscales donne les performances par impôts et taxes recouvrés.
Sur une prévision annuelle de 657,68 milliards FCFA, la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) a été collectée par l’ensemble des régies à la date du 30 septembre 2021 à 465,19 milliards FCFA, soit un taux d’exécution annuel de 70,73%.
Une analyse comparative entre les niveaux de recouvrement cumulé à fin septembre 2020 et 2021 fait ressortir une hausse en volume de l’ordre de 13,24% correspondant à 54,31 milliards FCFA. Le recouvrement de la TVA représente 37,29% du recouvrement des recettes fiscales au 30 septembre 2021. Comme les précédentes années, la TVA reste l’impôt leader au Burkina Faso.
Le montant cumulé recouvré de l’impôt sur les sociétés (IS) au 30 septembre 2021 est de 239,61 milliards FCFA, sur une prévision annuelle de 220,87 milliards FCFA, soit un taux d’exécution annuel de 108,48%. L’IS représente 19,05% des recettes fiscales.
En 2020, à la même période, le recouvrement de l’impôt sur les sociétés s’est établi à 166,66 milliards FCFA. De ce qui précède, il ressort une hausse du niveau de recouvrement de l’IS de 72,94 milliards FCFA (soit un taux de progression de 43,77%).
Le recouvrement cumulé des droits de douane (DD) s’est établi à 104,83 milliards FCFA et 117,49 milliards FCFA respectivement à fin septembre 2020 et 2021, soit une augmentation de 12,08% entre les 02 années. Par rapport à la prévision annuelle 2021 qui s’élève à 169,87 milliards FCFA, le taux d’exécution s’établit à 69,17% à fin septembre. Les DD représentent 9,35% des réalisations de recettes fiscales.
La taxe sur les produits pétroliers (TPP) a été recouvrée au 30 septembre 2021 à hauteur de 87,09 milliards FCFA, soit un taux de réalisation annuel de 77,75% sur une prévision annuelle de 112,02 milliards FCFA. Comparativement à la même période de l’année 2020, où le recouvrement cumulé était de 79,46 milliards FCFA, il est observé une hausse de 9,61% correspondant à un montant de 7,61 milliards FCFA. Les réalisations de cette recette représentent 6,93% du recouvrement des recettes fiscales.
L’impôt sur les revenus des capitaux mobiliers (IRCM) a été recouvré à 50,05 milliards FCFA, qui représentent 106,26% de l’objectif annuel sur ces droits.
Comparativement à fin septembre 2020, où le recouvrement était de 42,76 milliards FCFA, il ressort une hausse de 7,29 milliards FCFA correspondant à un taux de progression de 17,05%. L’IRCM représente 3,98% des réalisations des recettes fiscales.
Les droits d’accises regroupent la taxe sur les boissons (TSB), la taxe sur les tabacs (TST), la taxe sur les produits de parfumerie et de cosmétique, la taxe sur la Cola et la taxe sur les café et thé perçus en régime intérieur et de porte. Le recouvrement cumulé desdits droits s’est établi à 51,49 milliards FCFA au 30 septembre 2021, contre 44,65 milliards FCFA à la même période en 2020, soit une hausse en volume de 6,83 milliards FCFA (+15,31%). Cette catégorie de recette représente 4,09% de la réalisation des recettes fiscales.
Le niveau de recouvrement de la redevance statistique est en hausse de 0,69 milliard FCFA, comparativement à 2020 à la même période. En effet, le recouvrement cumulé de ladite taxe est passé de 14,39 milliards FCFA au 30 septembre 2020 à 15,08 milliards FCFA au 30 septembre 2021. Relativement à la prévision de 2021 qui se chiffre à 22,76 milliards FCFA, le taux d’exécution se situe à 66,27%. Le montant recouvré représente 1,20% des réalisations des recettes fiscales.
Elie KABORE

 

Encadré

IUTS : 94,91 milliards FCFA recouvrés, soit un taux de réalisation annuel de 62,88%

L’Impôt unique sur les traitements et salaires (IUTS) a fixé une prévision annuelle de 150,93 milliards FCFA. Son recouvrement cumulé s’élève à 94,91 milliards FCFA à fin septembre 2021, soit un taux de réalisation annuel de 62,88%. Comparativement à la même période en 2020, le niveau de recouvrement de l’IUTS s’est accru de 2,95 milliards FCFA, correspondant à un taux de progression de l’ordre de 3,20%. L’IUTS représente 7,55% des recettes fiscales.

Commentaires
Numéro d'édition: 417

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.