Le chef du programme AGreenLab, Rahamann Kiemdé (Ph. Yvan Sama).

Entrepreneuriat social: la Fabrique organise « Fab’meet & collab »

• Un évènement dédié à 19 entrepreneurs bénéficiaires de l’appui de l’incubateur

• A travers trois programmes d’incubation OPE, AGreenLab et AFIDBA

La Coordonnatrice nationale de la fondation L’OCCITANE, Kady Traoré. (Ph. Yvan Sama).

Le chef du programme AGreenLab, Rahamann Kiemdé (Ph. Yvan Sama).

Les entreprises occupent une place importante dans le développement socioéconomique d’un pays. C’est pourquoi, les autorités burkinabè encouragent l’entrepreneuriat des jeunes. Cependant, ces entreprises ont besoin d’être accompagnées pour réussir leurs projets. La Fabrique est un incubateur d’entreprises sociales qui accompagne les entreprises pour le développement de leurs activités. C’est dans ce sens qu’elle a organisé un évènement dénommé « Fab’meet & collab ». Au cours de cette activité, des entrepreneurs, bénéficiaires d’un appui technique de La Fabrique, ont présenté leurs projets en vue de nouer des partenariats pour le renforcement des capacités de leurs business. C’était le 24 novembre 2021 à Ouagadougou.
« Fab’meet & collab » est un évènement privé de La Fabrique. C’est un cadre unique de rencontre entre des entrepreneurs à impact et des potentiels collaborateurs. Ils sont 19 à avoir bénéficié des accompagnements de La Fabrique. Cet appui a été possible grâce à l’accompagnement de trois programmes, notamment, AGreenLab, L’OCCITANE pour Elles (OPE) et AFIDBA. Ces entrepreneurs évoluent dans des domaines divers, notamment, l’épanouissement humain, la production responsable et la gestion durable des terres, la transformation agroalimentaire responsable, et les énergies propres et renouvelables.
« AFD for Inclusion and digital business in Africa » (AFIDBA) a été déployé de 2019 à 2021 dans 4 pays (Maroc, Ghana, Sénégal et Burkina Faso). C’est un programme d’accélération de 6 mois dédié au développement économique inclusif, durable et numérique en Afrique. La troisième édition, qui s’est déroulée de mai à octobre 2021, a permis à 5 entrepreneurs de faire passer leurs entreprises à la vitesse supérieure. Le promoteur de Agrocorp SARL, Landry Sawadogo, est un bénéficiaire de ce programme. Selon lui, le programme lui a permis d’améliorer son activité, d’avoir une meilleure vision pour son entreprise et de signer des partenariats. Agrocorp SARL est une entreprise qui travaille pour l’amélioration des petits éleveurs au Burkina, en développant une gamme complète de produits et services.

Le promoteur de Agrocorp SARL, Landry Sawadogo (Yvan Sama).

AGreenLab, quant à lui, est un programme d’appui technique et financier dédié aux entreprises évoluant dans l’agroalimentaire et les énergies propres/renouvelables au Sénégal et au Burkina Faso. Financé par l’Union européenne, il est déployé entre 2020 et 2022. 20 entrepreneurs burkinabè bénéficieront de ce programme pour développer leurs projets. « Pour cette première cohorte, 9 entrepreneurs en ont bénéficié, à travers des formations, notamment, des formations techniques avec des experts sectoriels et sur la gestion d’entreprise », a déclaré le chef du programme AGreenLab, Rahamann Kiemdé. Selon la promotrice de Faso Bio Life, Kadiatou Sawadogo, l’accompagnement de ce programme, caractérisé par des formations, lui a permis de peaufiner son projet. Son entreprise souhaite rendre les produits biologiques accessibles à tous pour une nutrition saine en Afrique. Elle vise à faire des productions agricoles sous serre et hors sol biologique à grande échelle.
L’OPE est un programme initié par la fondation L’OCCITANE depuis 2016. Ce programme vise à accompagner des femmes entrepreneures pour le développement de leurs projets, afin de construire des entreprises à fort impact et pérennes. Cette deuxième édition, déroulée de septembre 2019 à octobre 2021, a permis d’accompagner 6 entrepreneures sociales à travers un programme d’incubation complet. Pendant 6 mois, elles ont bénéficié d’appui stratégique et opérationnel, d’appui juridique et fiscal et d’une bourse pour réaliser des prestations techniques. Selon la coordonnatrice nationale de la fondation L’OCCITANE, Kady Traoré, l’accompagnement technique consiste à travailler sur des segments prioritaires de développement de chaque entreprise, notamment, des stratégies de production, des stratégies commerciales et des questions d’amélioration de la visibilité de l’entreprise. Doux Goût est une entreprise qui produit et commercialise des purées de fruits et légumes pour bébés à base de fruits et légumes biologiques locaux. Sa promotrice, Sandrine Ouoba, a bénéficié du programme L’OCCITANE pour Elles. Selon elle, grâce à l’accompagnement des partenaires, son entreprise s’est structurée et elle a élaboré ses recettes avec l’accompagnement d’un nutritionniste. o

Les participants ont fait la rencontre des entrepreneurs engagés et ambitieux pour de futures potentielles collaborations
(Ph. Yvan Sama).

Issouf TAPSOBA (Collaborateur)

 

Encadré

Lancement de la cohorte 2 AGreenLab : jusqu’au 9 décembre 2021

Peuvent postuler à ce programme, les porteurs de projet dans les secteurs des agro-industries et des énergies renouvelables, âgés entre 18 et 35 ans, vivant au Sénégal ou au Burkina Faso. Ils bénéficieront de 9 mois d’accompagnement pour lancer ou accélérer leurs projets, d’un appui technique avec des experts sectoriels et d’une visibilité et une mise en réseau avec des partenaires. 11 entrepreneurs seront recrutés dans cette deuxième cohorte. Les candidatures sont recevables sur international.positiveplanet.ngo/en/our-actions/agreenlab ou surwww.lafabrique-bf.com.

Commentaires
Numéro d'édition: 416

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.