Editorial

Enfin, voilà Roch

Le président semble avoir définitivement revêtu sa tunique  de chef suprême des armées. Il veut mettre de l’ordre. Enfin, est-on tenté de dire. On attend de lui qu’il remette les FDS en ordre de bataille et en finir avec tous les dysfonctionnements constatés jusqu’ici. Fermeté, intransigeance seront le ciment de la cohésion et l’armée n’est pas la seule concernée. L’incivisme des populations sera combattue tout comme la corruption dans l’Administration. L’opération mains propres en est le signal.  C’est un impératif et il faut le faire au pas de charge pour bousculer les habitudes mortifères.  C’est bien là notre problème. Le temps de réaction.

Au front, c’est notre principal goulot d’étranglement. Cela suppose des moyens adaptés et également des procédures allégées au niveau de la chaîne de commandement pour l’ouverture du feu. Vis-à-vis de l’armée, le gouvernement a  une obligation de moyens et celle-ci a une obligation de résultat, le tout au bénéfice de la sécurité des populations. Il faut juste que chacun comprenne que l’heure est grave et fasse convenablement son job, en patriote convaincu.

La victoire sera à ce prix,  c’est pour cela qu’il faut extirper tous les bois morts et orges qui,  tapis  dans l’ombre de cette sale guerre, se soucient plus de leurs comptes en banque que de l’avenir de ce pays.o

Par Abdoulaye TAO

Commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page