La table ronde des panelistes composés (de g à d) du PDG de GENESTAR Group SA, Jean Genestar Priso, du PDG du Groupe Veilleur des Médias, Fabrice Piofret, d’un expert de l’UEMOA, M. Agboussi, et du PDG de l’agence Magani au Niger, Wahidi Rabiou. (Ph. DR).

Salon des banques et des PME de l’UEMOA: un panel sur la digitalisation

La table ronde des panelistes composés (de g à d) du PDG de GENESTAR Group SA, Jean Genestar Priso, du PDG du Groupe Veilleur des Médias, Fabrice Piofret, d’un expert de l’UEMOA, M. Agboussi, et du PDG de l’agence Magani au Niger, Wahidi Rabiou. (Ph. DR).

Le Salon des banques et des Petites et moyennes entreprises (PME) est une rencontre annuelle et tournante dans les Etats membres de l’UEMOA. C’est un cadre d’échange, de réflexion sur l’organisation et les difficultés des PME et de partage de bonnes pratiques et de stratégies innovantes. Le Salon est à sa 7e édition. Il s’est tenu du 2 au 5 novembre 2021 à Ouagadougou.
Cette 7e édition avait pour thème : « Transformation des économies africaines : contribution et impact des PME ». Dans le cadre de son programme d’activité, un panel s’est tenu le 3 novembre 2021. Il portait sur les PME et la digitalisation des économies africaines. Quatre panelistes ont communiqué sur ce sujet d’une importance stratégique pour le développement de l’économie africaine. Il s’agissait du Président-Directeur général (PDG) de GENESTAR Group SA, Jean Genestar Priso, du PDG du Groupe Veilleur des Médias, Fabrice Piofret, du PDG de l’agence Magani au Niger, Wahidi Rabiou, et d’un expert de l’UEMOA, monsieur Agboussi.
Ils ont échangé sur les opportunités qu’offre le digital aux PME africaines. Pour Fabrice Piofret, la transformation de l’économie dans la zone UEMOA passe forcément par la digitalisation des PME. Les managers de PME doivent digitaliser tous les services de la structure afin de bien profiter des avantages offerts. Par exemple, la digitalisation pourrait aider les PME à faire de la publicité à moindre coût, à fidéliser leur clientèle et à optimiser leurs offres de services et de biens.
Cependant, il note que la digitalisation n’est pas une fin en soi. Il faut aussi maintenir le contact physique, la vente en magasin et les conseils. Selon monsieur Agboussi, les entreprises africaines doivent se digitaliser ou périr. Elle permet de faciliter la vie. C’est pourquoi, la Commission de l’UEMOA entend voter des textes pour amener les pays membres à digitaliser les services de l’administration publique en s’appuyant sur des compétences nationales.

Le Salon des banques et des PME de l’Uemoa, c’est aussi la remise de trophées et d’attestations aux petites et moyennes entreprises qui font bouger les choses en Afrique. (DR)

Jean Genestar Priso ne manque pas d’approuver les avantages de la digitalisation pour les PME africaines. Mais il relève que la digitalisation repose sur l’Internet, l’informatique et l’énergie qui sont un problème pour la plupart des pays de l’UEMOA. Pour lui, il faut travailler à rendre disponible l’énergie pour une digitalisation réussie. Il ajoute que l’identification digitale des acteurs de tous les secteurs pourrait aider les gouvernements de l’UEMOA à entreprendre des politiques adaptées aux réalités des pays. Quant à Wahidi Rabiou, les start-up sont déjà dans le digital. Le problème se trouve au niveau des grandes entreprises qui ne sont pas encore prêtes pour appliquer les offres et les services proposés par les PME dans le domaine du numérique.
Il ressort de ce panel que la digitalisation est incontournable dans le développement des PME. Elle facilite la vie. C’est un outil de prise de décision des managers et permet de lutter contre la corruption et le chômage.o
Issouf TAPSOBA (Collaborateur)

 

Encadré

Digitalisation des zones rurales

Selon Fabrice Piofret, il existe une technologie qui permet aux zones reculées d’avoir accès à l’Internet. C’est la transmission d’Internet par la lumière. En effet, elle permet d’avoir accès à l’Internet en reliant des ampoules solaires à une antenne parabolique. Ce procédé permettra d’envoyer l’Internet dans les villages.

Commentaires
Numéro d'édition: 413

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.