La maquette du futur aéroport de Donsin. (DR)

Aéroport de Donsin: la convention PPP signée

• Début des travaux à partir de 2022

• Les syndicats entendus

La maquette du futur aéroport de Donsin. (DR)

Les responsables du Meridiam lors de leur audience avec le Premier ministre. (DR)

Après quelques petits réglages de dernières minutes, la convention de concession de 30 ans de l’aéroport de Donsin a été finalement signée le 12 octobre à Ouagadougou. Selon certaines indiscrétions, les syndicats de l’aéronautique nationale voulaient quelques assurances sur le sort des travailleurs dans le nouveau projet d’aéroport. Selon nos confères de Jeune Afrique citant Amadou Sy, représentant des partenaires privés, les négociations se sont poursuivies jusqu’au dernier moment » avec les syndicats et « nous avons répondu à leurs inquiétudes, notamment, le maintien des avantages acquis ». C’est une épine en moins dans les pieds du projet, dans la mesure où les syndicats avaient fait un tir de barrage sur le projet parce que non impliqués. Ils s’inquiétaient également du sort des travailleurs et de certaines agences publiques. Il faut croire qu’une bonne partie des appréhensions a été levée, permettant à l’Etat burkinabè et au consortium constitué de Méridiam et de Aéroport Marseille Provence (AMP) d’acter l’accord pour une concession de 30 ans pour la conception, la construction, le financement, l’exploitation et la maintenance du nouvel aéroport situé à une trentaine de kilomètres de la capitale.
Cette signature permet d’avoir une certaine lisibilité sur le calendrier de réalisation des travaux à venir. Meridiam annonce, dans un communiqué de presse sur la signature de la convention, que

L’aéroport de Ouaga ne sera plus qu’un vieux souvenir. (DR)

« L’ingénierie-construction, estimée à 30 mois, devrait démarrer fin 2022, après la clôture financière. Le nouvel aéroport pourra accueillir 1 million de passagers par an, lors de sa mise en service.
Meridiam est partenaire de l’Aéroport Marseille-Provence (AMP) qui apportera son expertise au projet, au travers d’un contrat d’assistance technique et d’une participation minoritaire dans la société de projet. »
Le coût du projet est estimé à 220 millions d’euros, soient près de 144 milliards FCFA et représente un des plus importants PPP signés par le gouvernement. La livraison des infrastructures, quant à elle, est prévue pour 2024.
L’impact économique attendu du nouvel aéroport est estimé à 420 millions d›euros. 5.000 emplois directs et indirects. Les emplois directement générés par les activités aéroportuaires devraient s’élever à environ 1.400 salariés pendant l’exploitation. Au mois d’août dernier, la maîtrise d’ouvrage de l’aéroport de Donsin avait organisé une visite sur le chantier en travaux. Le Directeur général de la MOAD, Admam Belem, avait alors déclaré que les travaux de réalisation de la plateforme aéroportuaire étaient à un taux de réalisation compris entre 75% et 85%. Ces travaux concernaient, entre autres : les voiries, la clôture de l’aéroport, l’eau potable et l’assainissement, les bâtiments administratifs.o
JB

 

Encadré

Qui est Meridiam

Fondée à Paris en 2005, Meridiam compte neuf bureaux et plus de 300 employés dans le monde. Ses projets ont créé plus de 170.000 emplois directs et indirects. La société est active dans trois secteurs :
Services publics essentiels (hôpitaux, écoles et crèches, logements universitaires, palais de Justice ….
Mobilité durable (routes, lignes de chemins de fer, ports et aéroports, tramways, bus électriques, tunnels….
Des solutions innovantes propres (énergie solaire, hydroélectrique et géothermique….o

Commentaires
Numéro d'édition: 410

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.