Communauté musulmane : L’opérateur économique El Hadj Moussa KOANDA, désormais le nouveau Président

Plébiscité pour un mandat de 5 ans par les congressistes du 13ème congrès de la CMBF, l’opérateur économique El Hadj Moussa KOANDA doit diriger les instances de ladite association. C’est au delà de minuit du 24 octobre 2021, après la révision des textes de la CMBF que son nom a été dévoilé au grand public. Le défi est donné au Président de Koanda de restaurer la cohésion et l’entente au sein de la CMBF. L’identité des autres membres de bureau seront connues les prochains jours Selon les organisateurs. Le président sortant de la CMBF, Abdourahmane Sana a finalement participé au congrès. il y a reçu de la part de la communauté une attestation de reconnaissance. Après sa conférence de presse alertant sur le fait que les pourparlers n’avaient pas encore abouti à un consensus, les bons offices se sont mis en branle pour aboutir  à la tenue de ce  congrès.

« Quelles réformes pour une communauté musulmane rénovée, unie, réconciliée, actrice de la paix et de la cohésion sociale » tel était  le thème du 13ème congrès de l’association Communauté Musulmane du Burkina Faso (CMBF). La cérémonie d’ouverture dudit congrès tenue ce 23 octobre 2021 a vu la participation du Président de l’Assemblée Nationale Alassane Bala SAKANDE ; du ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale Pengdwendé Clément SAWADOGO et des leaders coutumiers et religieux venus des 45 provinces du  pays. Ce congrès a été ponctué de discours d’apaisement et de réconciliation tant de la part des autorités politiques présentes que de la part des acteurs clés de la CMBF. La présence de l’ex Président de la CMBF Abdrahmane SANA et ses partisans à ce congrès a étonné plus d’un au regard du fait qu’il menaçait le 21 octobre dernier de boycotter ce congrès. Selon l’équipe du bureau transitoire des concertations ont été menées la veille du congrès afin de pouvoir réunir toutes les composantes de la crise de la CMBF à ce 13ème congrès marqué sous le sceau de la réconciliation et de la cohésion sociale. Au vu du climat bon enfant de ce congrès entre les anciens belligérants, l’on peut  espérer voir la hache de guerre enterrée.

Taoufiq

Commentaires
Numéro d'édition: 410

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.