Dette intérieure « irrégulière » : le gouvernement va  solder plus  14 milliards FCFA

* Sur 1073 dossiers analysés
*391 sont susceptibles d’apurement immédiat
* Documentation complémentaire pour les  682 dossiers restants

Le conseil des ministres  tenu  le 30 juillet 2021 a pris une décision qui va soulager de nombreux partenaires privés, fournisseurs de services de l’Etat. Le gouvernement a pris la décision d’apurer la dette irrégulière des ministères et des institutions. Cette dette était ressortie dans les rapports d’audit de l’Autorité supérieure de  contrôle de l’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC). Cette autorité a signalé des irrégularités qui n’ont pas permis le règlement de certaines dépenses des ministères et institutions malgré la preuve du service fait, d’où une accumulation de la dette intérieure

Sur 1073 dossiers analysés, 391 sont susceptibles d’apurement immédiat pour un montant de quatorze milliards sept cent trente-cinq millions cinq cent soixante-quinze mille cinq cent soixante-quinze (14 735 575 575) FCFA, indique le gouvernement.

Le Conseil des ministres  a donc  autorisé le paiement des dettes issues des dossiers analysés et susceptibles d’apurement immédiat.

Quant aux  682 dossiers restants, d’un montant de quatorze milliards cent sept millions quatre cent cinquante-sept mille cent soixante-dix-neuf (14 107 457 179) FCFA, ils devront faire l’objet de documentation complémentaire.

C’est ainsi que Conseil a instruit les ministères et institutions concernés à prendre les dispositions idoines pour parachever l’instruction des dossiers restants en vue de leur apurement ultérieur.

Commentaires
Numéro d'édition: 403

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.