DBS: • 16,38 milliards FCFA pour construire 25 CSPS et 15 cliniques mobiles au profit des personnes déplacées internes 

• Marché financier : 36,5 milliards FCFA levés par le Burkina

• 16,38 milliards FCFA pour construire 25 CSPS et 15 cliniques mobiles au profit des personnes déplacées internes 

• Marché financier : 36,5 milliards FCFA levés par le Burkina

Le 7 juillet 2021, le Burkina Faso, via la Direction du Trésor et de la Comptabilité publique, a lancé une émission sur le marché financier régional.

Il s’agissait de Bons assimilables au Trésor (BAT) d’un montant de 35 milliards  FCFA. A la fin de l’émission, le montant global des soumissions s’élevait à 80,754 milliards FCFA, soit un taux de couverture de 230,73%. Le pays n’a retenu que 36,5 milliards  FCFA.

Notons que cette opération s’inscrit dans le cadre de l’exécution du programme d’émissions de titres publics du Burkina, en conformité avec la stratégie à moyen et long terme de gestion de dette.

• 16,38 milliards FCFA pour construire 25 CSPS et 15 cliniques mobiles au profit des personnes déplacées internes 

Le Burkina Faso a obtenu de la Banque islamique de développement (BID), un financement pour la mise en œuvre d’un projet de renforcement de soins de santé primaires pour l’amélioration de la santé et de la nutrition au Burkina Faso. D’un coût estimé à 16,38 milliards FCFA, la BID a contribué à hauteur de 15,37 milliards FCFA. Cette somme servira à la construction et l’équipement de 25 Centres de santé et de promotion sociale (CSPS), de 100 postes de santé communautaire et la mise en place de 15 cliniques mobiles au profit des personnes déplacées internes. Le projet sera mis en œuvre dans les régions sanitaires des Cascades, des Hauts-Bassins, du Centre-Sud et de l’Est du Burkina Faso. L’objectif du projet est de contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité maternelle néo-natale et infanto-juvénile, ainsi que des inégalités d’accès aux soins de santé de qualité, d’ici à 2026.

• Insécurité : 1,312 million de personnes déplacées internes au 30 juin 2021

Le bilan de la situation humanitaire a été fait par le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire le 14 juin 2021. Ce bilan indique qu’au premier semestre 2021, 237.078 personnes déplacées internes ont été enregistrées. Ainsi, le nombre des personnes déplacées internes passe de 1.074.993 au 31 décembre 2020 à 1.312.071 à la date du 30 juin 2021. Cette population est composée de 16,41% d’hommes, de 23,04% de femmes et de 60,55% d’enfants. Pour la prise en charge de ces personnes, 30.000 tonnes de céréales ont été distribuées au bénéfice de 848.925 personnes, dont 436.302 personnes déplacées internes, 269.098 personnes vulnérables et 143.525 victimes de catastrophes à la date du 21 mars 2021. 8 milliards FCFA sont nécessaires pour permettre au gouvernement de relever les défis de la prise en charge. Le président du Faso a instruit les ministres concernés à prendre toutes diligences idoines pour relever ces défis.

• Assises nationales de la fiscalité : les 29 et 30 juillet 2021

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, à travers la Direction générale des Impôts, organise les 29 et 30 juillet 2021 à Ouagadougou, les assises nationales de la fiscalité.

L’objectif de ces assises nationales de la fiscalité est d’offrir aux acteurs du développement un large cadre de concertation, de réflexion et de débats en vue de leur permettre de se familiariser avec le dispositif fiscal, de recueillir leurs préoccupations et de formuler des recommandations en vue de renforcer le civisme fiscal. La Direction générale des Impôts dispose d’un document de civisme fiscal afin de booster le niveau de recouvrement des recettes. Aussi, les assises nationales seront un tremplin pour les participants de proposer des démarches à même d’améliorer les relations entre l’administration fiscale et les entreprises dans la mise en œuvre du contrôle fiscal, de la gestion du contentieux de l’impôt, du recouvrement et du remboursement des crédits d’impôts, selon un communiqué publié par le service de communication des Impôts.

• MCA- BF II : vers le recrutement du personnel

Le second Compact du Millenium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF II) a amorcé sa vitesse de croisière. En effet, très bientôt, le MCA-BF II sera doté de son équipe de coordination pour piloter les différents projets qui seront mis en œuvre pour une période de 5 ans. Cette grande décision dans le processus de la mise en œuvre du MCA-BF II a été à l’origine de la 2e session des membres du Comité d’orientation et de suivi qui a eu lieu le 14 juillet 2021 à la Primature. A cette occasion, il a été décidé du recrutement d’un Directeur général, avec 5 de ses principaux collaborateurs. Les questions de management, de gouvernance, d’organisation du MCA-BF II ont été abordées. La future équipe dirigeante sera dotée d’un organigramme, des attributions et de leurs rémunérations. Le MCA-BF II bénéficie de plus de 500 millions de dollars de la part du gouvernement américain. Il faut noter qu’à terme, l’objectif général est de réduire la fracture énergétique. o

Commentaires
Numéro d'édition: 401

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.