DBS: • Présidence du Faso : • Lutte contre la fraude: l’Etat recouvre près de 230 millions FCFA

• Présidence du Faso : Secrétaire général, DAF et directeur protocole, des postes vacants 

• Consommation de la volaille à Ouagadougou et  Bobo-Dioulasso: 130.000 têtes par jour

• Lutte contre la fraude: l’Etat recouvre près de 230 millions FCFA

• Présidence du Faso : Secrétaire général, DAF et directeur protocole, des postes vacants 

La Présidence du Faso évolue sans Secrétaire général (SG), sans Directeur administratif et financier (DAF) et sans protocole. En effet, l’ancienne SG, admise à la retraite, a été élue député à la faveur des élections de novembre 2020. Elle siège depuis le début de l’année à l’Assemblée nationale. Le DAF est aussi admis à la retraite depuis 2018. Toutefois, il reste en place et assure même l’intérim de la SG depuis le départ de cette dernière pour l’Assemblée nationale. La fonction de protocole à la Présidence est assurée par le Directeur général du Protocole d’Etat. L’occupant du poste est aussi admis à la retraite. Il a aussi été élu député et siège à l’Assemblée nationale.

Selon nos informations, les postes de SG, DAF et protocole restent vacants pour la simple raison que le nouvel organigramme de la Présidence du Faso n’a pas encore été adopté, sept mois après la prestation de serment du Président Roch Marc Christian Kaboré. Combien de temps faudra-t-il pour adopter un simple organigramme ? Malgré cette situation, le président du Faso nomme plus de conseillers spéciaux. Pendant ce temps, les membres du gouvernement ont adopté les organigrammes en Conseil des ministres et ont même nommé des personnes aux postes de responsabilité.

• Consommation de la volaille à Ouagadougou et  Bobo-Dioulasso: 130.000 têtes par jour

«Désormais, nous avons une idée du nombre de la volaille consommée à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso». Selon le ministère des Ressources animales et halieutiques, la consommation journalière dans la ville de Ouagadougou est de 80.000 têtes et celle de Bobo-Dioulasso de 50.000 têtes. Aussi, selon les statistiques disponibles, la production de volailles au Burkina Faso est estimée à plus de 47,5 millions de têtes en 2018, soit 37,9 millions de poulets environ et 9,5 millions de pintades. Ces informations ont été communiquées le 5 juillet 2021 à la faveur du lancement du processus de la  labellisation du «Poulet bicyclette». Les raisons de cette labellisation ? Ce patrimoine est très peu valorisé et fait face à une concurrence sur les marchés sous-régionaux et internationaux due à un envahissement du marché par les poulets de race exotique. Il faut noter que le Burkina Faso a déjà labellisé le pagne Faso Danfani, le chapeau de Saponé et bientôt le pagne Kokodonda.

• Lutte contre la fraude: l’Etat recouvre près de 230 millions FCFA

Il ressort d’un communiqué du ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (MICA) qu’au cours du deuxième trimestre de l’année 2021, la Brigade mobile de contrôle économique et de la répression des fraudes (BMCRF) a mené des contrôles qui ont permis de retirer du marché, 10.000 pagnes contrefaits, imprimés au motif de Faso Danfani, 640 bidons de 20 litres d’huiles alimentaires de la contrebande, 22.000 litres de carburant frauduleux, 761 kg de produits alimentaires périmés, 481 cartouches de cigarettes de la fraude, 78 litres de liqueurs. La somme de 229.575.500 francs CFA a été recouvrée au titre des amendes et confiscations au profit du budget de l’Etat.

• Marché financier : 36,5 milliards FCFA levés par le Burkina

Le 7 juillet 2021, le Burkina Faso, via la Direction du Trésor et de la Comptabilité publique, a lancé une émission sur le marché financier régional. Il s’agissait de Bons assimilables au Trésor (BAT) d’un montant de 35 milliards  FCFA. A la fin de l’émission, le montant global des soumissions s’élevait à 80,754 milliards FCFA, soit un taux de couverture de 230,73%. Le pays n’a retenu que 36,5 milliards  FCFA.

Notons que cette opération s’inscrit dans le cadre de l’exécution du programme d’émissions de titres publics du Burkina, en conformité avec la stratégie à moyen et long terme de gestion de dette. o

Commentaires
Numéro d'édition: 400

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.