J’ai reçu ce jeudi au palais de Kosyam, Hassan Hyjazi , président du Groupe Hyjazi-Prima Center. Peut-on lire sur le compte Twiter @rockkaborepf, le 20 avril 2017 à 12h40. (DR)

Prima Ouaga Mall: la BOAD entérine le projet

• Avec une enveloppe de 6 milliards  FCFA

• Pour la construction du centre commercial à Ouaga

• L’entreprise BCC remporte le marché

J’ai reçu ce jeudi au palais de Kosyam, Hassan Hyjazi , président du Groupe Hyjazi-Prima Center. Peut-on lire sur le compte Twiter @rockkaborepf, le 20 avril 2017 à 12h40. (DR)

Il y a du nouveau dans le projet de construction du Mall au Burkina Faso. Depuis la pose de la première pierre en avril 2017, plus rien n’a filtré du côté du Groupe Hyjazi, promoteur du centre commercial.

Il faut attendre 25 juin 2021, où l’on apprend du Conseil d’administration de la Banque ouest-africaine pour le développement (BOAD), qu’une enveloppe de 6 milliards  FCFA sera décaissée à cet effet.

Ce financement doit servir à la construction et à l’exploitation d’un Mall et d’un hôtel d’affaires de standing 5 étoiles à Ouagadougou au Burkina Faso.

Selon les détails du communiqué, il s’agit d’un complexe multifonctionnel qui comprendra un Mall moderne d’une superficie de 9.837m² abritant des boutiques, une galerie artisanale, un hyper marché, une salle de cinéma et une salle évènementielle ; en plus d’un hôtel d’affaires 5 étoiles de 120 chambres. L’enseigne portera le nom de « Prima Ouaga Mall ».

La marque commerciale Prima appartient au Groupe Hyjazi qui dispose de centres commerciaux en Côte d’Ivoire et en Guinée. L’on se rappelle que son premier responsable était  venu poser la première pierre du futur centre commercial dans la ville. Une cérémonie qui a été présidée par le ministre des Affaires étrangères, Alpha Barry. Mieux, le PDG, Antoine Hyjazi, a rencontré le président du Faso à l’époque. Selon ses explications, c’est dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES que le gouvernement a pris attache avec le Groupe, au regard des réalisations en Côte d’Ivoire et en Guinée pour la construction d’un centre commercial.

Lors de la pose de la première pierre, les investisseurs déclaraient que « la construction de ce joyau prendra 18 mois, avec un budget d’investissement d’environ 7 milliards FCFA, une capacité d’accueil de 5.000 personnes pour 2.000 emplois directs et indirects créés ».

Selon le communiqué publié par la BOAD sur son site, la construction de ce complexe sera assurée par la société Burkina Construction Company (BCC). Il s’agit d’une société par actions simplifiées (SAS) dans sa forme juridique. Son capital social est de 100 millions FCFA et le siège social est basé à Ouagadougou, secteur N°5. L’objet social de la société, stipule l’achat de biens immobiliers, l’apport ou autrement la vente en totalité ou par fraction de biens immobiliers.

La société est immatriculée au Registre du commerce et du crédit mobilier de Ouagadougou, le 14 mai 2021, sous le numéro BFOUA2021M5540 suivant acte de dépôt N° 5553 du même jour. Son gérant est Rouamba Harouna.

Notons que le Groupe Hyjazi a été fondé en 1981 et emploie à ce jour 4.000 salariés dans 13 sociétés indépendantes. Ses secteurs d’activités sont, entre autres, le petit commerce, la distribution, l’industrie, le bâtiment, etc.

NK

 

Encadré

9 projets approuvés par la BOAD

Le Conseil d’administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) s’est réuni en visioconférence pour sa 124e session ordinaire, le 25 juin 2021, sous la présidence de son PCA et président, Serge Ekué. Les administrateurs ont examiné et approuvé 9 propositions de financement pour un montant global de102,549 milliards FCFA. Ces nouvelles approbations portent à 6.532,7 milliards FCFA, le total des engagements (toutes opérations confondues) de la BOAD depuis le démarrage de ses activités opérationnelles en 1976. Les prêts approuvés concernent le financement partiel des projets ci-après :

Développement intégré du Wassoulou en République de Côte d’Ivoire (PDIW-CI) Phase 1. L’objectif global du projet est de renforcer les échanges transfrontaliers en contribuant à la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté dans les zones d’intervention.   Montant de l’opération : 15,315 milliards FCFA.

Aménagement des terres agricoles de la plaine de l’Oti (PATA-OTI) : Zone 4 (Sadori, Fare et Koukombou) et Zone 5 (Nali et Koulifiekou) en République togolaise. Le projet vise à : i) faciliter l’accès des producteurs aux facteurs de production modernes ; ii) améliorer la productivité agricole ; iii) créer les conditions d’éclosion d’une classe d’entrepreneurs agricoles. Montant de l’opération : 10,734 milliards FCFA.

Bitumage de la section Biéby – Bettié du tronçon Yakassé Attobrou – Bettié, en République de Côte d’Ivoire. L’objectif global du projet est l’amélioration de la mobilité sur le tronçon YakasséAttobrou – Biéby – Bettié en vue de dynamiser les échanges économiques entre les régions de la Mé et de l’Indiéné-Djuablin, d’une part, et les autres régions du pays et le Ghana voisin, d’autre part.
Montant de l’opération : 17,0 milliards FCFA.

Appui au Fonds de développement de la finance inclusive en République du Niger. Ce financement permettra aux populations exclues du système bancaire classique et celles qui sont économiquement vulnérables, notamment, les femmes et les jeunes, d’accéder à des services financiers diversifiés, innovants, de qualité et à moindre coût.  Montant de l’opération : 10,0 milliards FCFA.

Renforcement du corridor nord de Côte d’Ivoire : construction de la deuxième ligne d’interconnexion 225 kV Taabo-Kossou-Bouaké et extension des postes de Taabo, Kossou et Bouaké 2 en République de Côte d’Ivoire. Le projet consistera au renforcement des infrastructures du réseau de transport afin de contribuer à la transformation de l’économie et d’améliorer la qualité de vie des populations.  Montant de l’opération : 20,0 milliards FCFA.

Renforcement du réseau électrique de la Société Energie du Mali (EDM-SA) en République du Mali. L’objectif global visé est de renforcer le réseau de transport et de distribution d’EDM-SA pour éviter les surcharges des ouvrages électriques et améliorer la sécurité d’approvisionnement de l’électricité au Mali. Montant de l’opération : 8,5 milliards FCFA.

Extension de 30 à 50 MWC de la puissance de la centrale solaire photovoltaïque à Blitta en République togolaise. Cette extension contribuera à la diversification du mix énergétique et à la réduction des coûts de production de l’énergie. Montant de l’opération : 5,0 milliards FCFA.

Construction et exploitation d’un Mall et d’un hôtel d’affaires de standing 5 Etoiles par la société Burkina Construction Company (BCC) SAS à Ouagadougou au Burkina Faso. Le complexe multifonctionnel comprendra i) un Mall moderne d’une superficie de 9 837m2 sous enseigne « Prima Ouaga Mall » abritant des boutiques, une galerie artisanale, un hyper marché, une salle de cinéma et une salle évènementielle, et ii) un hôtel d’affaires de standing cinq (05) étoiles de cent-vingt (120) chambres.
Montant de l’opération : 6 milliards FCFA.

Crédit à court terme en faveur de la Banque nationale pour le développement économique (BNDE) pour le refinancement partiel de la campagne arachidière 2020-2021 au Sénégal. L’objectif de l’opération est de renforcer les ressources financières à court terme de la BNDE pour lui permettre de soutenir adéquatement les besoins de trésorerie des sociétés ciblées, notamment, COPEOL, IDEAL BUSINESS, IMPERIAL COMMODITIES, PATISEN et SONACOS. 
Montant de l’opération : 10milliards FCFA.

Source : BOAD

Commentaires
Numéro d'édition: 399

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.