La photo des orateurs avec au milieu, le Directeur général de BF1, Issoufou Saré (parrain), et la fondatrice de La Fabrique, Lisa Tiétiembou (Ph. La Fabrique).

Evènement culturel: le CENASA au rythme de la cinquième édition de «Propuls»

• Une tribune  pour jeunes talents

• Ils partagent leurs expériences pour une Afrique meilleure

La photo des orateurs avec au milieu, le Directeur général de BF1, Issoufou Saré (parrain), et la fondatrice de La Fabrique, Lisa Tiétiembou (Ph. La Fabrique).

La Fabrique est un incubateur œuvrant dans l’accompagnement de l’entrepreneuriat innovant au Burkina Faso. Elle travaille dans la promotion des entreprises à fort impact social et/ou environnemental au pays des Hommes intègres, mais aussi dans la sous-région.

Dans cette dynamique, elle organise il y a de cela cinq ans, un évènement appelé Propuls’. Propuls’ est un talk-show où des orateurs affirmés et engagés partagent leurs expériences afin d’inspirer les participants aux bonnes pratiques pour construire l’Afrique de demain. Pour cette édition, Propuls’ a réuni cinq jeunes intrépides et passionnés autour du thème : « Jeune, conscient et engagé pour l’Afrique de demain ! » Sous le soutien de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Propuls’ acte 5 s’est tenu le 10 juin 2021 au Centre national des arts, du spectacle et de l’audiovisuel (CENASA) à Ouagadougou.

Convaincue que la jeunesse est la clé du développement de l’Afrique, l’incubateur a placé les jeunes au cœur de cette cinquième édition de Propuls’. Elle a offert une tribune aux jeunes entre 18-28 ans engagés pour « révéler pleinement le potentiel de l’Afrique ». Selon la responsable à l’organisation de La Fabrique, Nafila Dabiré,  1/3 de la population africaine a entre 15 et 24 ans.

Cette jeunesse n’est pas suffisamment écoutée, pourtant elle est la clé pour construire l’Afrique de demain. Au cours de l’évènement, ces jeunes orateurs ont partagé leur parcours et leur motivation pour une Afrique meilleure. Elle poursuit que ces jeunes font rayonner l’image du Burkina Faso au niveau national et international. A travers leurs messages, ils ont émerveillé les participants et révélé le  potentiel de la jeunesse burkinabè en tant qu’interlocuteur et acteur d’un Burkina Faso meilleur. A en croire la fondatrice de La Fabrique, Lisa Tiétiembou, les 5 personnes qui sont montées sur la scène de cette année ont une idée claire de leur mission, de leurs responsabilités et de leurs envies. Pour elle, ces 5 personnes sont des exemples et des inspirations pour tous, jeunes et moins jeunes.

Présentation des orateurs

Gloria Guissou, 25 ans, est championne de Karaté, ceinture noire, troisième dan. Pour elle, l’hymne de la victoire ne se chante pas, il se vit. En compétition, face à nos adversaires, le Ditanyié nous rend invincible. Ouédraogo Sibila Samiratou, 23 ans, est politicienne.  Elle rêve qu›au soir de sa vie, on puisse dire « ce Burkinabè a vécu utile pour sa patrie et pour son continent ».

Thiombiano Reine Stéphanie, 22 ans, œuvre dans la santé reproductive. Pour elle, c’est un domaine vital pour notre mieux vivre social et surtout pour la jeunesse du Burkina Faso. Jean Dominique Ouédraogo, 25 ans, s’est investi dans la sensibilisation sur le vivre ensemble au Burkina. « J’ai mis mon éloquence au profit de la sensibilisation sur la citoyenneté et du vivre ensemble au Burkina Faso et dans d’autres contrées », disait-il. Stéphie Mélina Kabré, 28 ans, quant à elle, exhorte les jeunes à être aux travers de petits gestes, la manifestation de l’intervention divine pour autrui. Cette édition de Propuls’ a été parrainée par le Directeur général de BF1, Issoufou Saré. Il a montré sa satisfaction quant à la qualité des prestations.

« A l’issue des différentes prestations, j’ai été une fois de plus très émerveillé, très satisfait de par la qualité des prestations et la qualité des différents orateurs. Ce sont des jeunes qui ont cru en leurs potentialités et en leur talent. Aujourd’hui, ce sont des modèles qui peuvent inspirer d’autres jeunes burkinabè et africains », s’est-il réjoui.o

Issouf TAPSOBA (Stagiaire)

Encadré

Zoom sur La Fabrique

La Fabrique est un incubateur créé en 2014. C’est un acteur emblématique de l’accompagnement de l’entrepreneuriat innovant au Burkina Faso. Elle a pour mission de promouvoir l’entrepreneuriat social comme une voie efficace de croissance et de développement de l’Afrique, et plus particulièrement, du Burkina Faso.  o

Commentaires
Numéro d'édition: 397

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.