Bitumage Manga-Zabré: « Un engagement gouvernemental respecté », selon le président du Faso

• Distance de 79 km

• Financé par la Banque mondiale

• Zabré-Zoaga-frontière du Ghana bientôt bitumée

Fin de calvaire pour les populations de Manga-Zabré. (Ph. Présidence du Faso)

Le groupement d’entreprises ATP/SGTI/KF a été félicité par le gouvernement et la Banque mondiale pour la qualité de l’infrastructure routière. (Ph. Présidence du Faso)

Fini les 4 heures de temps pour relier Manga-Zabré. Aujourd’hui revêtue de bitume, cette route longue de 79 km se fait maintenant en 1h30mn. La RN29 a été officiellement inaugurée le samedi 24 avril 2021 à Gon-Boussougou par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Le Maire de Gon-Boussougou, Koudougou Maré, et le représentant des syndicats des transporteurs, Issouf Maïga, ont reconnu combien sa réalisation est un ouf de soulagement pour les habitants, les transporteurs et les commerçants. Pour eux, cette route va désormais faciliter les échanges des produits agro-sylvo-pastoraux entre les régions du Centre-Sud et du Centre-Est (Bagrépôle) vers les zones de consommation, notamment, le Ghana.

De façon concrète, elle va permettre l’évacuation de plus de 150.000 tonnes de tubercules et 3.000.000 de têtes de bovins, de caprins, d’ovins et de volaille. Toute chose qui aura des répercussions économiques sur la vie des populations de ces deux régions. Aussi, elle va réduire le temps de voyage, améliorer le transport routier.

La Représente-résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso, Maïmouna Mbow Fam, a assuré le gouvernement que la route Zabré-Zoaga frontière du Ghana serait bientôt bitumée. (Ph. Présidence du Faso)

Du reste, à écouter le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Eric W. Bougouma, c’est la rentabilité économique de la zone à fortes potentialités agricoles qui a prévalu au bitumage de la RN29. L’impact économique va toucher 4 Communes (Manga ; Gogo ; Gon-Boussougou et Zabré) et 23 villages. Le ministre est revenu sur les impacts directs du projet sur les bénéficiaires. Il a permis la création de 432 emplois directs, dont 220 emplois locaux. En plus, le projet a réalisé des œuvres sociales telles que des forages, des boulis, des clôtures de structures éducatives et sociales, l’éclairage public solaire…

Un financement de près de 30 milliards FCFA

La route Manga-Zabré a été rendue possible grâce au financement de la Banque mondiale, soit 29.475.124.078 FCFA TTC. Le marché des travaux a coûté 28. 394.065.343 FCFA TTC pour un délai de 36 mois. Celui du contrôle et de la surveillance a coûté 1.081.058.735 FCFA TTC assorti d’un délai de 38 mois. La qualité de l’infrastructure et l’aboutissement de la route ont été salués par la Représentante-résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso, Maïmouna Mbow Fam.

 

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, s’est félicité de l’engagement respecté vis-à-vis des populations. (Ph. Présidence du Faso)

Toutefois, elle a interpellé le gouvernement sur l’entretien routier et la surcharge des camions. Dès le lancement des travaux, le 9 novembre 2017 à Zabré, le gouvernement et les populations avaient exprimé le vœu de voir le prolongement de la route Zabré-Zoaga-frontière du Ghana, longue de 25 km. Ce vœu est en passe de se réaliser, à en croire Maïmouna Mbow Fam qui mentionne que la Banque mondiale va approuver dans le mois de juillet 2021 et ce, à travers le projet régional, le corridor Lomé-Ouaga-Niamey. Mieux, dit-elle, le même projet financera des routes du Centre-Est pour permettre un désenclavement de la route de Ouargaye.  Une nouvelle qui a soulevé des applaudissements de l’assistance. Le président du Faso a laissé entendre que la RN29 était un engagement de son gouvernement qui a été respecté et son inauguration aujourd’hui est une source de fierté. Il faut noter que la RN29 a été exécutée dans le cadre du Projet de transport et de développement des infrastructures urbaines (PTDIU). o

RD

 

Encadré

Bitumage Manga-Zabré, les travaux ont été exécutés par un groupement

d’entreprises ATP/SGTI/KF

Le chef de file du groupement d’entreprises ATP/SGTI/KF est l’ATP du Président- Directeur général et Administrateur général Mahamadi Savadogo dit « Kadhafi ». Se prononçant sur la qualité de la route, en fin 2020, lors d’une visite, Eric Bougouma a souligné que ce qu’il a vu et parcouru, qu’il félicitait l’entreprise et la mission de contrôle, parce que la plateforme semble avoir été réussie, nous n’avons pas beaucoup de secousses sur cette route et le revêtement qui est en bicouche est de bonne qualité, ça se voit à l’œil nu. Mahamadi Savadogo, présent avec une forte délégation de la Chambre consulaire, s’est réjoui de cette prouesse réussie et a promis qu’il serait toujours prêt à réaliser d’autres infrastructures routières que le gouvernement viendra à lui confier. o

Commentaires
Numéro d'édition: 390

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.