Mouvement de cadres: Le ministre Bachir met en place son équipe

• Les nouveaux Dircab et le Secrétaire général installés

• Le Cadastre minier et l’ANEEMAS ont de nouveaux patrons

La formation du gouvernement le 10 janvier 2021 a consacré la fusion de ministères. Ainsi, le département de l’Energie fusionne avec celui des Mines et des Carrières. Si Bachir Ismaël Ouédraogo a été nommé ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Aimé Aristide Zongo occupe le poste de ministre délégué en charge des mines et des carrières. En de pareilles situations, un nouvel organigramme est adopté et les premiers responsables nommés en Conseil des mines. Le 12 avril 2021, les deux ministres ont procédé à l’installation du nouveau Directeur de cabinet et du nouveau Secrétaire général du ministre. Ceux-ci ont été nommés en Conseil des ministres du 31 mars 2021. Qui sont-ils ?

Idrissa Konditamdé est le nouveau Directeur de cabinet du ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières.

Consultant en communication participative pour le développement (CPD), communication sociale et communication agricole, il est titulaire d’une Maîtrise en sciences et techniques de l’information et de la communication, obtenue à l’Université de Ouagadougou. Ce natif de la province du Zoundwéogo retrouve un poste qu’il occupe depuis mars 2018 dans l’ancien ministère de l’Energie. Idrissa Konditamdé a fondé en 2013, Groupe AGRI-TIC, une société de communication agricole et de promotion-vente des produits agro-sylvo-pastoraux au Burkina Faso, dont il occupe le poste de Directeur général. Il intègre en 2014 comme consultant en communication, le Programme détaillé de développement de l’agriculture africaine (PDDA), un programme de l’Union africaine.

En 2016, il intègre comme communicateur le NEPAD pour participer à la mise en œuvre de l’Initiative pour la restauration des paysages forestiers en Afrique (AFR100). En 2017, il crée l’Association pour le développement de la région du Centre-Sud (ADRCS) dont il est le président.

Très actif dans le domaine associatif, il est engagé dans la promotion des droits humains, à travers l’association Jeunesse unie pour l’éradication de l’excision au Burkina Faso (JEUNEE/BF) dont il est le coordonnateur.

En 2009, il intègre le Réseau des associations de promotion de l’élimination de la pratique de l’excision au Burkina Faso (RAOPE/BF) au poste de Chargé de l’information et de la communication. Il est l’auteur de la « Rançon du mal », un recueil de contes paru en 2015.

Docteur Souleymane Konaté est le nouveau Secrétaire général

Il a été installé dans ses fonctions le 12 avril 2021. Souleymane Konaté a obtenu son Doctorat en énergie en 1997 à UPS-Toulouse-France. Avant sa nomination, il était conseiller technique de l’ancien ministère de l’Energie.

Sur le plan professionnel, le nouveau Secrétaire général a été administrateur de l’Agence nationale d’encadrement des exploitations minières artisanales et semi-mécanisées (ANEEMAS) en avril 2017. Il a occupé successivement la présidence du Conseil d’administration de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE) en novembre 2017 et de la SONABEL en décembre 2019.

Il a participé à l’élaboration, planification, coordination, gestion, suivi et mise en œuvre des projets et programmes dans le secteur de l’énergie. A ce titre, il a été le leader dans la formulation du programme solaire 2025 YELEEN, de « Desert to Power », une initiative de la Banque africaine de développement au profit des pays du G5 Sahel. Il a accompagné la mise en œuvre des projets PPP solaires du département de l’énergie.o

Elie KABORE

 

Encadré

Les dernières nominations

Au cours du Conseil des ministres du 31 mars 2021, 6 autres responsables ont été nommés au même titre que le Directeur de cabinet et le Secrétaire général. Il s’agit de Tanga Félix Ouédraogo au poste de Chargé de missions. Moumini de Tiraogo Sawadogo, Inspecteur des impôts, a été nommé Directeur de l’administration des finances, Sibiri Evariste a été nommé Directeur des Ressources humaines. La Direction des systèmes d’information est revenue à Souleymane Ouédraogo, la Direction des marchés publics à Salif Kargougou, Ali Saouadogo occupe la Direction de  la communication et de la presse ministérielle. Les nominations se sont poursuivies au Conseil des ministres du 7 avril 2021.

Hamado Ouédraogo a été nommé Chargé de missions et Patindé Alain Yaméogo au poste de Directeur des affaires juridiques et du contentieux. Sur cette liste, Patindé Alain Yaméogo est le seul rescapé de l’ancien ministère des Mines et des Carrières. Le Directeur des Ressources humaines, le Directeur des marchés publics et le Directeur de communication et de la presse ministérielle sont venus de l’ancien ministère de l’Energie. Les cadres de l’ancien ministère des Mines attendaient d’occuper les postes techniques telles la Direction générale des mines et de la géologie, la Direction générale du cadastre minier, etc.

Finalement, le Conseil des ministres a promu des cadres au niveau du secteur minier. Il y a eu 3 nominations :

– Monsieur Jacob Ouédraogo, Juriste, est nommé Directeur général de l’Agence nationale de l’encadrement des exploitations minières artisanales et semi-mécanisées (ANEEMAS) ;

– Monsieur Napougarim Zabré, Inspecteur des impôts, 1re classe, 2e échelon, est nommé Directeur général du cadastre minier ;

– Monsieur Jean Baptiste Kaboré, Analyste financier, est nommé Directeur général de la promotion de l’économie énergétique et minière.o

Commentaires
Numéro d'édition: 389

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.