Le Maire de la Commune de Saaba, Joseph Dipama, recevant la prime de la deuxième meilleure Commune rurale sur le plan national. (Ph. Yvan Sama).

Gouvernance locale: Une quarantaine de Communes récompensées

• Plus de 466 millions FCFA pour susciter l’émulation

• Une initiative soutenue par la Banque mondiale

• Dans le cadre du Programme d’appui aux collectivités territoriales

Le Maire de la Commune de Saaba, Joseph Dipama, recevant la prime de la deuxième meilleure Commune rurale sur le plan national. (Ph. Yvan Sama).

Afin de renforcer la bonne gouvernance au Burkina Faso, le gouvernement a initié un prix d’excellence de gestion des collectivités. Il s’agit de la Compétition pour l’excellence dans la gouvernance locale (COPEGOL). Dans le cadre de cette compétition, l’Association des municipalités du Burkina (AMBF), en collaboration avec le Programme d’appui aux collectivités territoriales (PACT), a organisé la cérémonie de remise des récompenses aux Communes lauréates de la COPEGOL, édition 2020. C’était le 19 mars 2021 à Ouagadougou.

La COPEGOL est une initiative promue par le gouvernement du Burkina Faso avec l’accompagnement de la Banque mondiale.

Le but est de susciter une émulation entre les Communes (rurales et urbaines), et surtout pour promouvoir des bonnes pratiques innovantes de gouvernance locale pouvant être dupliquées à l’ensemble des Communes. Pour le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo, le bien-être de la population peut être une réalité par des bonnes pratiques en matière de gouvernance locale. « C’est pourquoi la COPEGOL reste et demeurera un puissant outil que nous devons tout mettre en œuvre pour sauvegarder, car elle contribue à raviver la flamme de la gouvernance vertueuse », a déclaré le ministre Sawadogo, par ailleurs président de la cérémonie.

De g à d, le vice-président de l’AMB, Bourahima Sanou, et le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo. (Ph. Yvan Sama).

A partir des données sur la performance des municipalités au titre de l’année 2019, 42 Communes lauréates ont été désignées. Il y a 29 Communes rurales et 13 Communes urbaines. Pour le Maire de la Commune de Bobo, Bourahima Sanou, représentant le président de l’AMBF, Armand Pierre Béouindé, c’est un montant cumulé de 466.666.660 FCFA qui a été mis à la disposition des Communes lauréates. Dans un premier temps, 3 meilleures Communes rurales lauréates sont choisies sur le plan national.

La première, la Commune de Komsilga dans le Kadiogo, est récompensée par une somme de 25.000.000 FCFA. La deuxième et la troisième qui sont la Commune de Saaba et de Falagountou ont respectivement reçu 15.296.335 F CFA et 13.036.995 F CFA. Dans un second temps, deux meilleures Communes rurales lauréates sont choisies dans chaque région pour une prime de 10.000.000 FCFA chacune. Pour les Communes urbaines, 13 ont été primées.

La Commune de Houndé dans le Tuy remporte la première place. La deuxième et la troisième place sont occupées respectivement par la Commune de Pouytenga et de Koupéla dans le Kouritenga. Elles ont reçu les mêmes primes que celles des 3 meilleures Communes rurales sur le plan national.  Les 10 autres Communes urbaines lauréates ont également été primées à 10.000.000 FCFA chacune.

Ces récompenses sont des subventions accordées aux Communes pour leur permettre de réaliser leurs plans communaux de développement.

La représentante-résidente de la Banque mondiale, Maïmouna Mbow Fam, est parrain de la cérémonie.

Elle exhorte les Maires à faire preuve de transparence, de redevabilité, d’intégrité mais aussi d’utilisation rationnelle des ressources publiques.

Pour le Maire de la Commune de Saaba, Joseph Dipama, c’est un sentiment de joie et de fierté d’avoir remporté la deuxième place des meilleures Communes rurales sur le plan national. Au nom de toute la population de sa Commune, il remercie les organisateurs de la COPEGOL.o

Issouf TAPSOBA (Stagiaire)

 

Encadré

Critère de sélection de la COPEGOL

Capacité institutionnelle

Il s’agit de : personnel municipal, nombre de sessions ordinaires du Conseil  municipal tenues, nombre de cadres de concertation  organisés par le Maire, taux de participation aux réunions ordinaires du Conseil municipal, recettes fiscales par habitant, taux de recouvrement des recettes fiscales, taux d’exécution du plan de passation des marchés.

Services publics

Ce sont : les taux d’admission du CEP, le retard d’approvisionnement en fournitures scolaires, d’écoles avec un forage fonctionnel, d’écoles avec des latrines fonctionnelles par classe, d’accouchements assistés, de nourrissons vaccinés, de CSPS ayant reçu  un stock de gaz susant, d’actes de naissance délivrés,  et l’accès à une source d’eau potable.o

Commentaires
Numéro d'édition: 385

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.