Spéculation: Le Forex serait-il dépassé ?

• Et si la crypto-monnaie était l’avenir du trading ? 

• Les limites de la nouvelle poule aux œufs d’or

Et si la crypto-monnaie était l’avenir du trading ? Le Forex serait-il dépassé ? Quand on observe la migration qui a lieu actuellement sur les plateformes digitales de monnaie digitale, on est enclin à répondre par l’affirmative.

Au Burkina, nombreux sont ceux qui ne jurent maintenant que par ce mode de trading. Plus de 15.000 investisseurs, traders et autres particuliers sont actuellement en peine à cause des difficultés que connaissent des sociétés de trading comme Globumi, Royal finance et Barka finance…

Parmi ses investisseurs, un s’est lancé, depuis peu, dans le trading de la crypto-monnaie.

To Mahamadou, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est aujourd’hui formateur et trader en crypto-monnaie. Selon lui, le Forex est dépassé. Pour lui, l’avenir de la profession se trouve dans la crypto-monnaie. L’Economiste du Faso l’a rencontré à son bureau pour en savoir plus sur sa compréhension de ce marché.

« A mes débuts dans le trading, je me suis lancé dans le Forex, j’ai été formé sur comment trader mais je n’ai fait que perdre de l’argent encore et encore ». C’est ainsi que M. To a ouvert la discussion avec notre équipe, début février dans son bureau.

Les non-dits sur le trading du Forex

Les statistiques sur ce marché révèlent qu’environ 90% des traders particuliers perdent la totalité de leur dépôt au cours des six premiers mois de trading. Des explications de M. To, le trading peut sembler accessible et simple, mais dans la réalité, il s’agit d’une entreprise extrêmement complexe compte tenu de sa structure et de son mode de fonctionnement.

Ainsi, l’on apprend que les traders particuliers sont exposés à plusieurs risques. En premier, l’incertitude sur les prix du marché et les taux d’intérêts futurs (risque de marché). Il y a aussi le risque de modèle qui est l’incertitude sur la performance des modèles analytiques d’évaluation des actifs et le risque opérationnel, attribué à l’erreur humaine.

Outre ces trois facteurs de risque, les traders négocient généralement le Forex à partir d’un compte de trading avec une devise de base différente de celle des produits qu’ils négocient, ce qui ajoute un risque de change supplémentaire. Ils doivent également payer une commission sur chaque transaction et sont exposés à d’autres frais pour une transaction maintenue ouverte. Tous ces coûts et frais apparemment modestes s’accumulent assez rapidement, en particulier, si les traders effectuent chaque jour plusieurs transactions, également connues sous le nom de «scalping», la stratégie de trading la plus utilisée actuellement par les traders débutants. La combinaison de tous ces facteurs rend donc le trading sur le Forex extrêmement prohibitif, et crée ainsi les conditions idéales pour que les traders perdent la majeure partie, sinon la totalité de leur capital de trading.

La solution par le trading de crypto-monnaie

C’est du moins l’avis de To Mahamadou. Pour le formateur, cette « monnaie digitale » possède plusieurs avantages. Un transfert moins couteux, instantané avec un volume illimité, la crypto-monnaie est aussi infalsifiable et quantifiable.

La crypto-monnaie comme le Bitcoin, par exemple, rend le trading beaucoup plus simple, car il est assez facile de voir comment les prix des bitcoins évoluent bien sur les marchés financiers mondiaux.

Un autre avantage du Bitcoin et des crypto-monnaies, en général, est que vous pouvez commencer à trader avec des sommes d’argent ridicules par rapport à ce dont vous aurez besoin pour trader le Forex. Dans le Forex, vous aurez besoin de plusieurs milliers d’euros pour gagner de belles sommes. Dans la crypto-monnaie, vous pouvez commencer à trader avec vraiment très peu d’argent.o

JB

 

Encadré

Ce que l’on ne nous dit pas

Le marché des crypto-monnaies est, certes, plus bénéfique pour les traders, mais il est comme une action d’une entreprise mise sur le marché boursier. Le risque le plus important qui le menace est la probabilité que celle-ci cesse d’exister ou le « risque de défaillance ». Si cela arrive, le trader perdrait la totalité de son investissement.

« Sur le marché financier, l’information influence significativement la valeur des actifs, et comme la crypto-monnaie échappe au contrôle des Etats, il est plus risqué de trader sur cette dernière. Actuellement, sur le marché financier, la valeur des crypto-monnaies augmente, parce que les investisseurs y ont confiance, mais le jour où le doute va s’installer, ce sera une chute libre sur le marché, et les pertes seront énormes. Ainsi, le risque le plus important de la crypto-monnaie est sa volatilité qui est plus importante que celle des autres actifs financiers. En plus de la volatilité, on ne sait pas quel jour les institutions financières internationales comme le FMI, les instances internationales de régulation, les banques centrales vont commencer à réguler ou même interdire ces monnaies. Enfin, le dernier risque, qui n’est pas négligeable, est la destruction ou la panne du réseau électrique. En effet, les crypto-monnaies sont virtuelles, et le jour où le système central va être défaillant, ce sera des pertes, puisque les détenteurs seront incapables de faire des transactions. En conclusion, il est plus risqué de tout investir dans la crypto-monnaie, et il est judicieux de diversifier son portefeuille pour éviter des surprises désagréables ». Un conseil du Dr Relwendé Sawadogo, économiste, spécialiste des marchés financiers. Il s’exprimait sur les risques de cette pratique en décembre 2019 dans les colonnes de L’Observateur Paalga.

(Source : http://www.lobservateur.bf/index.php?option=com_k2&view=item&id=4564).o

Commentaires
Numéro d'édition: 379

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.