11-Décembre 2020 à Banfora: Le point avec le DG de l’AGETIB

• Aucun retard n’est observé

• Au niveau des chantiers prioritaires

• Les révêtements achévés à fin novembre

Après la visite du Secrétaire général du ministère des Infrastructures sur les chantiers du 11-Décmbre à Banfora, L’Economiste du Faso revient sur quelques aspects techniques des chantiers avec le Directeur général de l’Agence des travaux d’infrastructures du Burkina, Mathieu Lompo.

L’Economiste du Faso:Qu’est-ce qui explique le retard dans l’exécution des travaux qui fait couler autant d’encre et de salive ? Y a-t-il eu un retard dans l’attribution des marchés ?
Mathieu Lompo, DG de l’AGETIB: Je dirai sans objet, car aucun retard n’est observé pour le moment sur la mise en œuvre des travaux de voiries du 11-Décembre 2020 à Banfora. A ce jour, les travaux se déroulent selon la planification établie. A titre de comparaison, c’est vrai que les travaux de Banfora ont été lancés dans le mois de mai 2020 alors que ceux de l’année précédente à Tenkodogo avaient été lancés en avril, soit un écart d’un mois dans le démarrage. Cependant, nous avons anticipé cela en ajustant les lots des travaux des entreprises et en augmentant les moyens humains et matériels à Banfora. C’est pourquoi, pour la première fois dans l’histoire des travaux du 11-Décembre, nous y avons fait déployer une centrale de production de béton afin d’augmenter la cadence de production des voiles des caniveaux qui représentent près de 60% du volume global du projet. Et cela a été payant, car nous sommes actuellement en avance par rapport à Tenkodogo en 2019.

A combien peut-on estimer le coût de l’ensemble de ces travaux ?
Les travaux sont réalisés par sept entreprises et groupements d’entreprises burkinabè répartis en sept (07) lots distincts et d’un coût de 13 450 098 641FCFA TTC et le contrôle des travaux est assuré par cinq (05) missions de contrôle pour un coût de 764 782 957 FCFA TTC. Soit un coût global de 14 214 881 598 FCFA TTC.
Le financement des travaux est entièrement assuré par le Budget de l’Etat, gestion 2020 et 2021.

Nous sommes pratiquement à moins d’un mois de la célébration de la fête de l’Indépendance qui doit se tenir à Banfora, pouvez-vous nous situer sur le taux de réalisation des infrastructures prioritaires ?
Le taux d’exécution des infrastructures prioritaires est de 95%, car les travaux y relatifs sont quasi achevés, à l’exception de l’imprégnation à la mélasse de canne à sucre de la voie de revue des troupes qui est programmée pour le 5 décembre 2020, conformément au chronogramme établi.

Parlant d’infrastructures prioritaires, pouvez-vous nous les décliner ?
Il s’agit de l’axe du défilé, de la rue de dégagement, de la voie de revue des troupes, des aires de tribunes, de l’aire de repas et des aires de parkings.

Qu’est-ce qui motive la demande du report des festivités ? Aviez-vous connu des expériences similaires dans d’autres villes ?
En ce qui concerne les travaux de bitumage, pour le commun des mortels, tant qu’il ne voie pas le revêtement (le goudron), il se dit que rien n’est fait !!! Alors que le revêtement fait partie des tâches qui interviennent à la fin, soit après les travaux de terrassement qui consistent en la mise en œuvre de couches successives (forme, fondation et base) et les travaux d’assainissement (caniveaux, dalots, ponts…..). Les travaux de revêtement prennent peu de temps, car les 42 km de voiries de Banfora dont la pose du revêtement (goudron) a démarré le 27 octobre 2020 seront achevés d’ici fin novembre 2020.
Si, nous avons connu la même expérience pour tous les 11-Décembre passés (Tenkodogo, Manga……) mais les festivités se sont tenues, car toutes les infrastructures prioritaires, y compris le revêtement de l’ensemble des rues projetées, ont été achevées à bonne date. Après la fête, nous nous attelons à la mise en œuvre des travaux confortatifs et au parfait achèvement avant les réceptions provisoires des travaux qui interviennent généralement dans le premier semestre de l’année N+1.o
Propos recueillis par FW

Commentaires
Numéro d'édition: 368

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.