Jour J+1

Nous y sommes. Les électeurs, dans le secret des urnes, ont scellé le destin des 13 candidats à la présidentielle et des prétendants à l’hémicycle. La Commission électorale nationale indépendante continue de centraliser les résultats avant une annonce officielle des résultats provisoires. C’est une étape décisive. Les attentes sont grandes et les enjeux aussi. Car, on saura enfin qui sera le prochain président et si les électeurs ont décidé de nous offrir un second tour comme l’espère l’opposition politique au président sortant. Qu’importe le cas de figure, ce qui est important, c’est l’acceptation du verdict des urnes par les uns et les autres. C’est primordial. Et cela n’est possible qu’à condition que tous les acteurs aient été fair-play, qu’aucune fraude n’ait souillé le scrutin, afin de faire l’économie des contestations qui vont encore mettre à mal la cohésion nationale.

La publication des résultats va ouvrir la voie aux recours devant les autorités compétentes. Là aussi, il faudra faire preuve de responsabilité. Les fraudes en amont et pendant le vote devraient donc être étayées de preuves soumises à l’appréciation du juge en dernier. C’est cela l’esprit républicain. Eviter d’être de mauvais perdants et faire confiance aux institutions.o

Par Abdoulaye TAO

Commentaires
Numéro d'édition: 368

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.