File d'attente dans un centre ce matin

Présidentielle: qui l’emportera à Ziniaré




Lors la présidentielle de 2015, la commune de Ziniaré, avait voté pour le candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Zéphirin Diabré. Après la chute de Blaise Compaoré, les habitants de cette commune, avait tourné leurs espoirs vers le parti du Lion, pour les représenter à Kosyam, même si pour les municipales, elle est restée fidèle au Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP).

L’on s’attendait donc normalement à ce que le parti du Lion revienne en force dans cette commune pour les élections de 2020. Que nenni, Zephirin Diabré a occulté l’étape Ziniaré, sur la route de la présidentielle. Il faut dire qu’en 2015, le CDP était déconstruit et donc le champ était libre pour tout autre parti dans cette ville fidèle parmi les fidèles de l’ancien président Compaoré. Et c’est Zéphirin Diabré qui avait le plus convaincu les habitants de la commune.

 

Le retour de Blaise Compaoré en jeu

5 ans après, le CDP s’est relevé et revient conquérir la ville natale de son président d’honneur. Ce n’est donc pas une coïncidence si Eddie Komboïgo, président du parti a choisi Ziniaré pour la clôture de sa campagne politique, le 20 novembre. L’objectif est clair, Ziniaré doit redevenir le fief du CDP. Pour se faire, le candidat de l’opposition n’a pas tarit sur les promesses électorales. La plus importante et celle qui a été le plus martelée dans cette ville lors du meeting de clôture est bien sur le retour de « l’enfant prodige de Ziniaré », Blaise Compaoré. « Je serai élu au soir du 22 novembre prochain. Je suis venu leur confirmer qu’après mon élection, je prendrai mon avion, j’irai chercher leur frère, leur fils, notre président », a-t-il promis aux ressortissants de Ziniaré.

Eddie Komboïgo n’est pourtant pas le seul à vouloir séduire les populations de cette commune et de la province entière. Avant lui, c’est le candidat sortant à la présidentielle, Rock Kaboré qui était sur les traces de cet électorat. Le successeur de Blaise Compaoré a lui aussi promis le retour de l’ancien président. « Le président Compaoré est un ancien président. A ce titre, il faudra travailler à son retour dans la dignité et dans le respect dû à son rang », a-t-il déclaré, lors de son meeting du 12 novembre dernier.

Un autre candidat veut lui aussi conquérir l’électorat de la province de l’Oubritenga. Me Gilbert Noel Ouédraogo, du parti de l’éléphant, l’Alliance pour la démocratie et la Fédération-Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA), était à Ziniaré le 3 novembre 2020. Et pour mettre toutes les chances de son côté, le directeur national de campagne du parti est un ressortissant de Ziniaré. Gilbert Ouédraogo prône la réconciliation. A l’électorat de Ziniaré , il  a déclaré faire du retour de tous les exilés une question importante et prioritaire.

En attendant le retour de Blaise Compaoré, la province de l’Oubritenga et la ville de Ziniaré a ouvert ses bureaux de votes ce matin.

NK

 

Commentaires
Numéro d'édition: 368

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.