11-Décembre

La commémoration du 11-Décembre à Banfora fait polémique dans les médias et sur les réseaux sociaux. Une campagne ouverte pour un report de l’évènement  est en cours.

Le motif est simple, la plupart des chantiers ne seront pas prêts. Dit comme cela, on peut l’accepter et tomber dans le piège des contestataires. Le cœur du 11-Décembre repose sur l’axe du défilé et le cadre qui accueillera la rencontre entre le président du Faso et les forces vives, et peut-être l’aérodrome. Si ces infrastructures sont prêtes, le pari est tenable, et du côté des autorités, les dispositions sont prises dans ce sens. Sauf un gros impair, tout laisse croire que Banfora ne passera pas son tour, parce que Ziniaré attend.

Partout où cette fête tournante a été organisée, tous les travaux n’ont presque jamais été achevés à la veille de la fête. C’est une tradition et on n’y échappera pas cette fois encore. Le vrai défi pour les Banforalais, ce n’est pas le report des festivités, c’est de s’assurer de la réalisation pleine et entière des investissements prévus et selon les normes en vigueur. Leurs énergies  devraient être plutôt investies dans cette veille citoyenne pour que les infrastructures survivent longtemps au 11-Décembre, au bénéfice des populations.o

Par Abdoulaye TAO

Commentaires
Numéro d'édition: 367

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.