1- Les populations n’ont pas marchandé leur présence à la Place de la nation de Manga pour écouter le message de leur « champion » Zéphirin Diabré

Meeting régional de l’UPC à Manga: Démonstration de force du lion dans sa tanière

Le candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) à la présidentielle du 22 novembre, Zéphirin Diabré, est allé le mercredi 11 novembre 2020, à Manga dans la région du Centre-sud à la rencontre de ses militants et sympathisants, venus de trois provinces de la région (Zoundwéogo, Bazèga et Nahouri) pour écouter son message. A l’occasion, ils (militants) ont réaffirmé leur engagement à le soutenir « pour opérer un vrai changement » dans la gouvernance du pays des hommes intègres.

 

1- Les populations n’ont pas marchandé leur présence à la Place de la nation de Manga pour écouter le message de leur « champion » Zéphirin Diabré

Le mercredi 11 novembre dernier, Manga chef-lieu de la région du Centre-Sud était aux couleurs de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), qui y tenait son meeting régional. Dès l’entrée de la ville, c’est une foule des grands jours composée de jeunes, femmes et vieux à motos ou dans des voitures qui attendait impatiemment le président Zéphirin Diabré et sa délégation. Ces derniers seront escortés jusqu’au lieu du meeting  en passant par le domicile de Naaba Kiba, chef de Manga, tout cela dans une ambiance marquée par des cris de joie, des klaxons et autres instruments.

Pour ce meeting régional, les militants et sympathisants du parti du Lion n’ont pas marchandé leur présence à la Place de la nation, qui a été prise d’assaut très tôt selon les organisateurs.

A en croire ces derniers, toutes les trois provinces de la région (Bazèga, Zounwéogo, Nahouri) sont représentées à cette rencontre dans la cité de l’épervier, considérée comme la tanière (le fief) du lion.  Tout en  égrenant  des récriminations à l’encontre du pouvoir MPP et de ses alliés, les représentants des jeunes, des femmes, des chefs coutumiers ont pris l’engagement de soutenir le parti en lui accordant le maximum de voix tant à la présidentielle qu’aux législatives. Tous sont unanimes : « Opérer le vrai changement au soir du 22 novembre ».

Pour son speech, c’est un tonnerre d’applaudissements qui a accompagné le Chef de file de l’opposition de l’opposition politique burkinabè (CFOP-BF) au parloir. Avant tout propos, il a demandé une minute de silence en hommage à la députée Rose Marie Compaoré née Konditamdé (2e vice-présidente de l’Assemblée nationale élue de la province du Zounwéogo) dont le décès a créé une vive polémique en mars dernier en plein Covid-19. Zéphirin Diabré a ensuite abordé quelques projets emblématiques de son programme intitulé le « Nouveau départ » avec ses 100 propositions qu’ils a à cœur de réaliser une fois à Kosyam.

Il s’agit notamment de la révolution industrielle qui permettra au pays des hommes intègres de ne plus importer des motos et autres appareils électroniques. L’emploi et la formation des jeunes, le règlement définitif du chevauchement des années universitaires, la mise en place de la banque des femmes pour faciliter l’accès au crédit à l’autre moitié du ciel. De même que la création de la chambre spéciale des chefs coutumiers et de la coutume. Une sorte d’Assemblée pour les gardiens de la tradition, qui seront consultés  sur des questions d’intérêt national.

4- Les candidats en lice pour les législatives dans la région ont été présentés lors du meeting

Saisissant l’occasion, le président de l’UPC a répondu au candidat du MPP qui doute de sa sincérité sur le projet de réalisation d’un canal et non de tunnel. « Quand je serai à Kosyam, je l’enverrai  faire un stage en Chine ou à Suez  pour qu’il sache comment on fait un canal », a-t- il rétorqué avant de souligner que le parti au pouvoir est en panne d’idées pour battre sa campagne et se contente de suivre ce qu’il fait et dit. Le coup K.O prôné par ses adversaires de la majorité n’est pas passé sous silence. En effet, ragaillardi par le message des uns et des autres, l’enfant de Fungou Yakala fait remarquer que c’est une illusion et une aberration. Ajoutant : « Le MPP et ses alliés seront renvoyés chez eux ». Autre temps fort de ce meeting, les candidats de l’UPC aux législatives dans les différentes provinces de la région ont été présentés à l’assistance.

Par ailleurs, avant Manga, le candidat à la présentielle était à Guiaro, commune située à 35 km de Pô, où il a eu un bref entretien avec Sa Majesté Poanaré et la population de ladite localité.

BS

Légendes

  • Les populations n’ont pas marchandé leur présence à la Place de la nation de Manga pour écouter le message de …
  • …leur « champion » Zéphirin Diabré
  • Le candidat à la présidentielle du 22 novembre est allé sollicité le soutien de la population de Guiaro dans le Nahouri
  • Les candidats en lice pour les législatives dans la région ont été présentés lors du meeting

 

Commentaires
Numéro d'édition: 367

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.