Emplois locaux dans les mines Fin de stage pour 10 étudiants à Essakane SA

• Un stage d’une année sur le site minier

• 4 ont déjà été recrutés par Essakane et 2 par d’autres mines

• Fruit du partenariat entre la mine et l’Ecole des ingénieurs de Fada N’Gourma

Mohamed Ourriban, Directeur général de IAMGOLD Essakane SA, remettant à un étudiant son attestation de fin de stage. (DR)

La société minière IAMGOLD Essakane SA a organisé le 23 octobre 2020, une cérémonie de remise d’attestations de fin de programme aux stagiaires de l’Ecole nationale supérieure des ingénieurs de Fada N’Gourma (ENSI-F) en fin d’immersion sur le site minier Essakane.
Pour William Ouédraogo, Directeur des Ressources humaines de la mine, ils sont 10 stagiaires en ingénierie qui ont été accueillis au sein de la mine pendant une année. Il s’agit d’une première session de formation pratique après la formation théorique.
Issa Sawadogo, représentant des étudiants, informe que cette première session a débuté en janvier 2019. Alors qu’elle devait prendre fin en janvier 2020, certains étudiants ont vu leur stage prolongé de quelques temps en fonction des besoins de la mine. Il précise que durant cette période, ils ont mis en pratique la théorie acquise pendant la formation de base et se sentent maintenant aptes pour travailler partout dans la mine. Sur le terrain, ils ont appris la rigueur, l’engagement, le dévouement, la gestion rationnelle du temps. Ils capitalisent, à l’issue de ce stage, des acquis en gestion de résidus miniers, en géotechnique, en dynamitage, en contrôle des teneurs, en cartographie de terrain, etc. Des acquis qui grandissent et les dotent d’un savoir-faire et d’un savoir-vivre.
Le stage leur a aussi permis de finaliser leur mémoire de fin de cycle de Master 2. En effet, sur les 10 stagiaires, 9 ont déjà soutenu leur mémoire de fin de cycle et le dernier serait bien avancé. Ces étudiants ont effectué leur stage en usine-opération, mine-géologie, mine-ingénierie et mine-opération. Leurs performances ne sont pas passées inaperçues à la mine. Le Directeur des Ressources humaines de la mine est heureux d’informer que 4 parmi ces 10 étudiants ont été retenus pour travailler dans la mine comme employés en métallurgiste junior, ingénieur junior et junior forage. Deux autres ont été recrutés par d’autres mines au Burkina Faso.
Dr Lankoandé Benjamin de l’ENSI-F a salué l’engagement de la société Essakane qui a signé une convention avec son école. Cette convention prévoit un programme spécial de stage au sein de la mine, ce qui facilite le recrutement de stagiaires à la fin du stage. Il a souhaité que ce partenariat se renforce pour le bien de ses étudiants.
Mohamed Ourriban, Directeur général de IAMGOLD Essakane SA, est revenu sur le contenu du partenariat. Outre le programme de stage, il prévoit des visites annuelles d’étudiants sur le site, le financement direct de l’ENSI-F. La cérémonie de remise des attestations lui rappelle ses souvenirs d’étudiant en fin d’études qui cherche à intégrer l’industrie minière. Il a exhorté ces étudiants à mettre en pratique les connaissances acquises lors du stage, surtout celles relatives à la Santé-sécurité. Le DG d’Essakane reste convaincu que même si des notions de Santé-sécurité sont enseignées à l’école, il faut les pratiquer pour comprendre et Essakane est, selon lui, une véritable école en Santé-sécurité. Les performances de la mine repose sur le strict respect des consignes de Santé-sécurité, confit Mohamed Ourriban. « A Essakane, chaque once doit être verte, c’est-à-dire que son extraction doit consommer le moins possible de carburant et sans accident », insiste le DG. Essakane se veut une entreprise citoyenne, une entreprise résolument tournée vers le développement durable. Pour cela, elle considère la formation des jeunes comme un devoir citoyen. La mine a, certes, une durée de vie précise, mais les hommes restent ; d’où le développement de compétences à travers ces programmes de stages, a conclu Mohamed Ourriban. o
JB

Commentaires
Numéro d'édition: 365

One comment

  1. Yonli kanfidini clement

    Demande de stage en mecanique titulaires d’un brevet de techniciens et une attestation de travail à la mine de kalsaka .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.