DBS

• Impôts : Création d’un service de la fiscalité minière 

• Smart Burkina : 52 milliards pour combler la facture numérique

• Secteur minier : faible présence des femmes et des jeunes

• Impôts : Création d’un service de la fiscalité minière 

La Direction générale des Impôts a créé un nouveau service dédié au secteur minier. Il s’agit du service de la fiscalité minière (Serfi-Mines). Son tout premier chef de service a été installé le 06 octobre 2020, en la personne de l’inspecteur des Impôts Noël Aristide Yougbaré, précédemment chef de Brigade à la Direction des Moyennes Entreprises des Hauts-Bassins. Serfi-Mines est chargé, entre autres, de définir les orientations du contrôle fiscal des entités minières …, et de représenter la DGI dans les commissions et comités chargés des mines.

• Smart Burkina : 52 milliards pour combler la facture numérique

Le Projet smart Burkina va bientôt passer à sa vitesse de croisière avec l’adoption  du projet de loi portant ratification de la convention de prêt conclue le 29 septembre 2020 entre le Burkina Faso et la République populaire de Chine (RPC), à travers EXIMBANK CHINE pour le financement par Eximbank de la République populaire de Chine du projet SMART BURKINA. Cette convention de financement est d’un montant de plus de 52 miliards FCFA. Le projet s’etale sur 54 mois, soit près de quatre ans et demi. Ce montant est remboursable sur 20 ans, avec un différé de 5 ans.  Le projet SMART BURKINA, explique le gouvernement, vise à améliorer la protection des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire national.

• Secteur minier : faible présence des femmes et des jeunes

On rencontre peu de femmes et de jeunes employés dans le secteur minier. Selon les résultats de l’étude sur l’employabilité des jeunes et des femmes menée par l’Association des femmes du secteur minier du Burkina (AFEMIB), les femmes représentent entre 5 et 11% des effectifs dans les mines et les jeunes de moins de 35 ans représentent moins de 50% des effectifs. Plusieurs raisons expliquent cette situation, dont les pesenteurs socioculturelles, le déphasage entre les formations dispensées et les besoins des mines, l’éloignement des sites miniers des centres d’habitation. L’étude, financée par NDI, fournit une base de données sur le genre et par niveau professionnel de 6 compagnies minières et 4 sociétés de sous-traitance sur les 5 dernières années. AFEMIB compte sur la base de ces résultats pour mener un plaidoyer bientot afin d’améliorer la présence des femmes et des jeunes dans les effectifs des mines.

• Candidatures à la présidentielle 2020 : 9 passent à la trappe, 14 rescapés

La première phase de sélection des dossiers de candidatures à l’election présidentielle du 22 novembre prochain s’est achevée au niveau de la CENI, par la publication des noms des candidats dont les dossiers sont complets et repondant aux critères prévus par la loi. Cette présélection a vu 14 candidats retenus contre 9. Toutes les grosses pointures sont passées :   Roch Marc Christian Kaboré, Zéphirin Diabré, Eddie Komboïgo, Kadré Désiré Ouédraogo, Ablassé Ouédraogo, Gilbert Noël Ouédraogo, Tahirou Barry…. Dans le lot des retenus, une dame, Kam Yeli Monique. Sur les 9  recalés, un homme bien connu, Boukary Kaboré dit le Lion. Il a été recalé pour non-présentation de la copie de la CNIB. Contrairement à la plupart des candidats recalés pour absence de caution. Un autre a été recalé parce que ne remplissant pas le critère d’âge  de 35 ans  au moins .La seconde phase se déroulera au Conseil constitutionnel qui va administrer le contentieux électoral.

  Lions Club/Istm : 1OO bourses octroyées

Dans notre édition du numéro 361, dans l’article « Lions club International », une coquille s’est glissée dans le nombre de bourses octroyées.

Il fallait plutôt lire : « Depuis 2016, 100 bourses remises » par l’Institut des sciences techniques et de management (ISTM) et Lions club International, à travers la Commission femme et participation », au lieu de 290 comme mentionné.

Par ailleurs, toutes nos excuses, Mohamed Compaoré, vice-gouverneur (et non président ) représentant la gouverneure du Lions Club International, Djénéba Diallo.o

Commentaires
Numéro d'édition: 362

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.