DBS

• Electrification solaire des bâtiments des FDS: l’Etat injecte 5 milliards FCFA

• MPP : Ousseini Tamboura passe le flambeau

• SYCOTAX : la Mairie de Ouagadougou lance un système électronique de recouvrement des taxes et impôts

• Fourniture locale des biens et services miniers : Bobo-Dioulasso abrite la 2e édition des Journées promotionnelles

• Electrification solaire des bâtiments des FDS: l’Etat injecte 5 milliards FCFA

Le ministère de l’Energie compte, au titre de l’année 2021-2023, équiper les bâtiments des Forces de défense et de sécurité (FDS) en milieu rural par des systèmes solaires photovoltaïques. Cette bonne nouvelle  a été défendue par le ministre Dr Bachir Ismaël Ouédraogo devant la Commission finances et budget (COMFIB) de l’Assemblée nationale, le 21 septembre 2020. Si cette proposition venait à être entérinée par les députés à l’occasion de l’adoption de la loi de finances 2021, elle coûtera la somme de 5 milliards FCFA. Ce projet est une sollicitation des ministères concernés afin de renforcer la sécurité des bâtiments des FDS dans le contexte de terrorisme. Les acquis du département sont, entre autres : l’électrification par des systèmes solaires photovoltaïques dans 396 centres de santé, écoles et centres d’alphabétisation, de 18 centres hospitaliers et d’un hôpital de district, de 13 Maisons d’arrêt, de 7 universités. La contractualisation en cours avec des entreprises privées en mode PPP pour la construction de 6 centrales solaires photovoltaïques d’une puissance cumulée de 176 MWc.

• MPP : Ousseini Tamboura passe le flambeau

Les partis politiques ont déposé leurs différentes listes pour les législatives de novembre 2020. Dans le Soum, sur la liste du parti au pouvoir, certains s’attendaient à y voir encore le nom de l’Honorable Ousseini Tamboura. Joint par L’Economiste du Faso, le député nous a confié qu’après  3  mandats à l’hémicycle, il avait décidé de s’effacer pour faire jouer l’alternance. Mais l’homme dit rester au service du parti, et s’investir dans sa gouvernance. A ce titre, il a fait partie du  comité technique  de vérification des candidatures mis en place par les instances et sera actif pendant la campagne

• SYCOTAX : la Mairie de Ouagadougou lance un système électronique de recouvrement des taxes et impôts

La Mairie de Ouagadougou s’apprête à lancer, le 1er octobre 2020, une solution électronique de recouvrement de taxes et impôts dus à la municipalité par les contribuables. Ce nouveau système innovant de collecte de taxes et impôts se dénomme SYCOTAX. Il vise à moderniser et à optimiser le recouvrement des taxes et impôts. SYCOTAX est une application de télépaiement qui utilise des terminaux de paiement électronique (TPE). SYCOTAX dématérialise ainsi la monnaie et minimise les risques de fraude. Cette application de télépaiement permet l’obtention de la carte de contribuable et les montants à payer ne changent pas.

• Fourniture locale des biens et services miniers : Bobo-Dioulasso abrite la 2e édition des Journées promotionnelles

La Chambre des mines du Burkina, en collaboration avec la Chambre de commerce et l’Agence Burkina Networking, organise du 1er au 2 octobre 2020 à Bobo-Dioulasso, la 2e édition des Journées promotionnelles de la fourniture locale des biens et services miniers. Cette 2e édition vise à sensibiliser et renforcer les capacités des acteurs économiques locaux en vue de stimuler l’approvisionnement local des biens et services miniers. En effet, le secteur a généré 252 milliards FCFA de recettes au profit du budget de l’Etat. Au-delà de sa contribution directe au budget de l’Etat, l’industrie minière est une aubaine pour le développement d’une économie locale dynamique, à travers les achats locaux. Selon une étude conjointe réalisée en 2001, pour l’ensemble des approvisionnements réalisés par les sociétés minières, le Burkina Faso n’a pu capter que 15% de ce montant qui est pourtant de plus de 400 milliards F CFA par an. Ces chiffres dénotent d’un manque à gagner considérable pour l’économie nationale. C’est pour arriver à bout de cette problématique et offrir une vitrine promotionnelle aux acteurs du contenu local dans le secteur minier que cette activité est organisée.

• Douanes : prestation de

serment de 71 gabelous

Les Douanes du Burkina Faso ont officiellement accueilli dans leurs rangs, 71 nouvelles compétences. Leur cérémonie de prestation de serment a eu lieu le  23 septembre à 9h, au Tribunal de Grande instance de Ouagadougou. L’effectif se compose de 30 inspecteurs, 17 contrôleurs et 24 assistants des Douanes.o

Commentaires
Numéro d'édition: 360

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.