Banques et établissements financiers: L’Etat et les sociétés d’Etat, gros actionnaires

• Des parts importantes pour Moussa Koanda, Appolinaire T. Compaoré, Lassiné Diawara et Mahamadou Bonkoungou

• Coris Holding : Idrissa Nassa actionnaire majoritaire avec 98%

Au 31 décembre 2019, la capitalisation totale des 20 institutions financières est de 246.253,35 millions F CFA, soit un peu plus du budget consacré au secteur de la santé en 2020 (234,502 milliards  FCFA). C’est dire le volume que brassent ces institutions bancaires au Burkina Faso. Des banques, dans lesquelles des personnes morales et physiques nationales détiennent des parts plus ou moins conséquentes. Qui sont ces hommes et femmes qui possèdent des parts dans les banques nationales ? Quelle est la proportion détenue ? Zoom sur ceux qui détiennent des actions au sein de ces 15 banques, 4 établissements financiers et une holding au Burkina Faso.

L’Etat burkinabè et les sociétés d’Etat, gros actionnaires

Le premier constat qui ressort de l’annuaire des banques et établissements financiers de l’Uemoa, produit par la BCEAO et publié en fin août 2020, c’est que l’Etat et ses démembrements se sont engagés au sein des institutions bancaires.

Ainsi, dans l’actionnariat des 20 institutions, l’Etat burkinabè y est représenté dans 7 établissements. Il s’agit de la BCB, où il détient 30,80% des parts, la plus grosse participation de l’Etat dans le système financier. Ensuite vient la BICIA-B avec 22 % des parts. Dans la Société Générale-Burkina Faso, l’Etat détient 15%. A la suite de ces banques, le Burkina Faso possède 11,40% des parts de UBA-Burkina, 10,23% de la BDU-BF, 3,30% de Ecobank-Burkina et 1,84% de la Société burkinabè de crédit automobile.

Dans les institutions bancaires où l’Etat n’est pas officiellement représenté, on note la présence dans l’actionnariat des sociétés d’Etat.

Le plus grand nombre de représentations au sein de ces institutions revient à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Elle possède 16,50% dans la Société burkinabè de crédit automobile, 12,70% au sein de IB Bank, 10,15% dans la Banque Atlantique Burkina Faso, 2% à la BICIA-B. La CNSS possède aussi 1,60% de Coris Bank internationale et 1,41% de la BCB.

A la suite de la CNSS, on note la présence du Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) dans l’actionnariat de 6 institutions. Ce sont SFGIB (6,88%) ; SBCA (27,87%) ; Fidelis (15%) ; IB Bank (8,89%) ; BCB (17,78%) ; BADF (63,04%).

La Lonab, société d’Etat, possède des actions au sein des banques. La nationale des jeux a acheté des actions au sein de la Banque Atlantique du Burkina Faso (2,04%), 10,51% dans la Banque agricole du Faso et 6,56% de la Société financière de garantie interbancaire du Burkina.

On note aussi la présence de La Poste Burkina Faso au sein des établissements financiers, dont la BABF avec 16,11% et CBI Burkina avec 4,25%.

La Carfo, l’autre établissement de prévoyance sociale, a aussi des actions en banque. Il s’agit de la Banque agricole du Faso, où la société possède 14,01% des parts. o

NK

Commentaires
Numéro d'édition: 358

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.