Phase 2 des bons Covid-19: la Côte d’Ivoire à la recherche de 300 milliards de F CFA

La phase 2 des émissions de bons Covid-19 ont débuté depuis le 28 juillet 2020. Les pays de l’Uemoa, tour à tour lancent des opérations sur le marché de titres publics régional, avec toujours un taux de couverture du montant mis en adjudication, supérieur à 100%.
De tous les pays de la l’Uemoa, la Côte d’Ivoire a été la seule a sollicité le marché deux fois de suite pour les bons Covid-19, phase 2. La première émission a été lancée le 3 aout dernier et le Trésor d’Abidjan sollicitait 200 milliards de F CFA sur le marché. Le montant global des soumissions s’élevait à 326 milliards, soit un taux de couverture du montant de 163%.
La Côte d’Ivoire, de cette BAT a retenu les 200 milliards sollicités au début de l’opération. Fait important à mentionner, les soumissionnaires du Burkina Faso ont été les plus plébiscités par Abidjan. Le montant proposé venu du Burkina Faso, 89 milliards de FCFA, a été totalement retenu par l’Agence Umoa-titres, pour le compte du Trésor ivoirien. Il s’agit du plus gros montant retenu pour cette opération.
A la suite de cette opération, le 10 aout 2020, la RCI a lancé sa seconde émission de BAT, relative aux bons Covid-19. Cette fois-ci, le pays a recherché 100 milliards de F CFA sur le marché de titres régional.
A la fin de la journée, le résultat de l’opération montre un taux de couverture de 182,5%. Le montant global des soumissions s’élevant à 182,5 milliards de F CFA. Malgré la forte demande sur le titre RCI, le Trésor ivoirien a retenu les 100 milliards de F CFA demandés.
Pour cette opération, les montants retenus sont venus de la Côte d’Ivoire (42 milliards), du Mali (40 milliards), et du Burkina Faso (18 milliards).

Commentaires
Numéro d'édition: 356

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.