DBS: Programme d’urgence pour le Sahel : plus de 2 milliards FCFA attribués

• Assemblée générale des Sociétés d’Etat : du 25 au 26 juin 2020

Les 25 et 26 juin 2020 aura lieu à Ouagadougou, la 28e session de l’Assemblée générale des Sociétés d’Etat (AG-SE), telle est l’information qu’a portée en Conseil des ministres du 17 juin 2020, le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat.

A cette session de l’AG-SE, il est attendu l’examen des états financiers de l’exercice clos au 31 décembre 2019 et des rapports de gestion de 19 sociétés d’Etat et de 2 établissements publics de prévoyance sociale. Cette assemblée sera présidée par le Premier ministre, président par délégation de l’Assemblée générale des sociétés d’Etat.

• Programme d’urgence pour le Sahel : plus de 2 milliards FCFA attribués

Le Conseil des ministres du 17 juin 2020 a décidé de passer des contrats par la procédure d’entente directe pour la réalisation de travaux dans le cadre du Programme d’urgence pour le Sahel (PUS). Ces marchés concernent la réalisation ou la réhabilitation des adductions d’eau potable simplifiée (AEPS), de postes d’eau autonomes, de forages et de latrines. Le montant total de ces prestations s’élève à 2.350.049.105 F CFA TTC. D’après le Conseil, le financement est assuré par le PUS, à travers l’appui budgétaire sectoriel de l’Union européenne.

• Plus de 41% pour les crédits d’équipement en 2019

Dans le rapport sur les conditions bancaires au sein de l’UEMOA, publié en mai 2020, la BCEAO affirme que l’offre de crédits bancaires dans l’Union a maintenu sa dynamique haussière en 2019. Le volume de crédit mis en place s’est inscrit en hausse de 4,1%, ressortant à 15.435,7 milliards, contre 14.831,0 milliards en 2018. Par objet, les progressions sont relevées pour les crédits d’équipement (+41%), d’exportation (+33,4%) et de consommation (+12,6%). En revanche, les crédits destinés à l’habitation et à la trésorerie ont baissé respectivement de 27,0% et 0,4%. Environ deux tiers des crédits octroyés sont destinés à la trésorerie (60%), suivis de la consommation (14%) et de l’équipement (12%).

• Traffic illicite des biens culturels : des experts burkinabè formés

L’UNESCO a clôturé le 17 juin 2020, les 15 jours de formation sur les moyens de renforcer les réseaux opérationnels de lutte contre le trafic illicite des biens culturels. Une formation à laquelle a pris part des professionnels du patrimoine, des douaniers et policiers du Burkina Faso, mais aussi du Mali, du Maroc, de la Mauritanie, du Niger et du Sénégal.

Initiée par le Bureau régional de l’UNESCO à Dakar, en partenariat avec l’Organisation mondiale des Douanes et INTERPOL, cette formation s’est tenue à distance.

Pendant deux semaines, les participants ont abordé des thématiques pratiques et diverses allant du droit du patrimoine à l’authentification des objets culturels, à la gestion des risques et des urgences ou encore la protection des manuscrits du Sahel. Il a été question également d’assurer le suivi d’activités opérationnelles telles que l’opération mondiale Athéna II organisée par l’OMD et INTERPOL durant l’automne 2019, d’approfondir les discussions sur les modes opératoires des trafiquants et les moyens efficaces de prévenir la contrebande, ainsi que de promouvoir l’usage des plateformes et outils d’information dédiés aux douaniers et policiers tels que la base de données sur les œuvres d’art volées et les notices violettes d’INTERPOL,  la plateforme ARCHEO de l’OMD et le Livret des forces de l’ordre et de sécurité développé par l’UNESCO Dakar.

• Transport international : Ceva logistics reprend à son compte les services opérés par CMA CGM

Ceva logistics veut devenir un acteur d’envergure sur le continent africain. Le commissionnaire de transport, devenu filiale du Groupe CMA CGM en 2019, est désormais majoritaire dans le capital d’AMI Worlwide Ltd, le leader exerçant dans le fret et le transport industriel. L’élément nouveau ? La desserte terrestre jusqu’ici opérée par CMA CGM au Mali, Burkina Faso et en Côte d’Ivoire sera prise en charge par le réseau de Ceva Logistics.

Ceva ajoutera aux prestations de pré et post-acheminement au sein de l’hinterland dont il se voit investi, des services de transit, de gestion des conteneurs frigorifiques, d’empotage et de dépotage, et de gestion de dépôts de conteneurs.

• Vers une modification du Code électoral

Le gouvernement a adopté, le 17 juin 2020, un projet de loi portant sur une modification de la loi n°014-2001/AN du 03 juillet 2001 portant Code électoral. A l’orée des élections présidentielle et législatives, le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale a introduit cette modification pour prendre en compte les positions consensuelles de la classe politique. Ces positions avaient été définies à l’issue du dialogue politique. En attendant que le projet de loi soit transmis à l’Assemblée nationale, on retient que cette modification est relative, entre autres, à la réduction du délai de candidature aux élections présidentielle et législatives qui passe de 50 jours à 40. Il s’agit aussi de la réduction de la durée de traitement des requêtes par la Commission électorale. Enfin, la modification concernera la validité de l’élection dans les zones d’insécurité.o

Commentaires
Numéro d'édition: 350

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.