DBS: Bourses Bissa Gold: bientôt, les attributaires de la nouvelle cohorte

• Bourses Bissa Gold: bientôt, les attributaires de la nouvelle cohorte

• Nordgold achète le permis de Niou

L’annonce a été faite le 2 juin 2020 par la société Mako Glod Limited. Elle a annoncé avoir signé un accord de vente définitif avec la société Nordgold pour la vente du permis de Niou et de celui de Niou Sud. Selon les termes du contrat de vente proposé, Mako recevra 700.000 dollars US.

Elle conservera une redevance de 1 % sur les revenus nets de fonderie si Nordgold découvre une ressource aurifère d’au moins 2 millions d’onces à Niou et fait avancer le projet en phase de production. Cette redevance peut être rachetée à tout moment par la compagnie russe pour 4,5 millions $. La cession du projet Niou au Burkina Faso permet à Mako de concentrer ses efforts d›exploration et ses capitaux sur son projet phare Napié en Côte d’Ivoire. Le contrat de vente doit également être approuvé par le ministère des Mines du Burkina Faso.

Nordgold exploite 10 mines (5 en Russie, 3 au Burkina Faso et une en Guinée et au Kazakhstan).  Mako Gold Limited est une société minière d’or. La société se concentre sur la découverte de gisement aurifère dans des terrains prospectifs et sous-explorés en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso et dans d’autres pays favorables en Afrique de l’Ouest.

• Malnutrition chronique : 25,4% de la population en 2019

Au Burkina Faso, la malnutrition chronique est passée de 35,1% en 2009 à 25,4% en 2019. La malnutrition aigüe est passée de 11,3% en 2009 à 8,1% en 2019, selon les données de l’enquête nutritionnelle nationale.

Même si une réduction semble observée, le nombre de cas de malnutrition reste toujours élevé et est au-dessus des seuils critiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). C’est pour cette raison que le Burkina Faso a adopté la Politique nationale multisectorielle de nutrition 2020-2029 assortie de son Plan stratégique multisectoriel de nutrition 2020-2024. Ces mesures visent à améliorer l’état nutritionnel des populations, en particulier, les femmes, les enfants et les groupes vulnérables, à travers la mise en œuvre d’interventions multisectorielles de nutrition.

L’adoption de cette politique permettra une meilleure orientation des interventions et une mobilisation des ressources dans le domaine de la nutrition. 

• Vers l’extension nationale de la gratuité de la planification familiale

Le gouvernement burkinabè a fait de l’accélération de la transition démographique une priorité pour la capture du dividende démographique. Pour l’atteinte de cet objectif, un décret a été pris en décembre 2018 pour instituer la gratuité des soins et des services de planification familiale.

La mise en œuvre de cette mesure, qui a pris effet depuis le 24 juin 2019 dans les régions des Cascades et du Centre-Ouest, en phase pilote, a enregistré des résultats satisfaisants auprès des acteurs de la santé et des populations concernées. Fort de ces résultats, le gouvernement a choisi d’étendre au niveau national, la gratuité de la planification familiale.

• Bourses Bissa Gold: bientôt, les attributaires de la nouvelle cohorte

La Commission d’attribution des bourses d’excellence Bissa Gold s’est réunie le 3 juin dernier à la Présidence de l’Université Joseph Ki-Zerbo à l’effet de déterminer les nouveaux attributaires. Comme l’année précédente, 10 bourses d’une valeur de  50 mille francs mois. Les résultats de la Commission sont attendus pour très bientôt.

A l’ordre du jour de la session du 3 juin figurait également la reconduction de la bourse des 10 bénéficiaires de l’année dernière. Cette reconduction est subordonnée aux performances des bénéficiaires jusqu’à l’année de Licence. L’université envisage de négocier avec son partenaire minier, un élargissement de cette bourse d’excellence au Master.  o

• Les inscriptions au chômage passent sous la barre de 2 millions aux USA

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière, pour tomber sous la barre des deux millions, une première depuis la mi-mars, mais elles restent encore très élevées à cause des conséquences de l’épidémie du Coronavirus sur l’économie américaine.

Le nombre des inscriptions au chômage a baissé à 1,877 million lors de la semaine au 30 mai, contre 2,126 millions (révisé) la semaine précédente, a annoncé jeudi le Département du travail. Les économistes attendaient en moyenne 1,8 million d’inscriptions au chômage après les 2,123 millions annoncées initialement pour la semaine du 23 mai. Si les inscriptions hebdomadaires au chômage restent à un niveau considérable, elles diminuent progressivement depuis le record de 6,867 millions atteint lors de la semaine au 28 mars.

L’amélioration continue de la tendance et la baisse plus marquée que prévu des destructions d’emplois dans le privé d’après le cabinet ADP suggèrent que le pire de la crise est passé sur le marché du travail.

Commentaires
Numéro d'édition: 348

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.