Terrorisme et extrémisme violent : La Chine partage son expérience

• Restaurer la vérité sur le terrorisme à Xinjiang

• Une série de mesures a été prise par la Chine

Comment la Chine a-t-elle réussi à contenir le terrorisme depuis 2016 à nos jours ? C’est notamment, pour répondre à cette interrogation que l’Ambassade de la République populaire de Chine a organisé une série d’activités le 20 février 2020 à Ouagadougou. En effet, une exposition photo montrant la diversité et le développement socioéconomique de la Chine a planté le décor de cette activité. Puis le visionnage d’un film documentaire sur le terrorisme en Chine a précédé la conférence de presse sur le terrorisme. Selon l’Ambassadeur de Chine au Burkina Faso, Li Jian : « L’objectif de ces activités est de restaurer la vérité et de permettre à tout le monde de connaitre l’essence du problème à Xinjiang ».
Au contraire de ce que certains médias occidentaux rapportent, l’Ambassadeur a souligné que l’essence du problème du Xinjiang n’était pas une question religieuse, ni de droit de l’Homme. Pour lui, il s’agit de terrorisme, de séparatisme et d’extrémisme violent, ces trois causes sont couramment identifiées en Chine comme « les 3 forces maléfiques » à la base des massacres à Xinjiang. Ce dernier a, par ailleurs, affirmé que la liberté de pratiquer toutes les religions était pleinement garantie en Chine. Il y a près de 200 millions de croyants en Chine, dont 20 millions de musulmans avec environ 144.000 lieux de culte.
Cependant, de 1990 à 2016, des forces terroristes, séparatistes ethniques et extrémistes dirigées par le Mouvement islamique du Turkestan oriental (MITO) ont perpétré des milliers d’attaques terroristes au Xinjiang, causant de nombreuses pertes en vies humaines. Les violences extrémistes et attaques terroristes n’épargnent personne, surtout pas la Chine qui en a fait les frais. En particulier, le 5 juillet 2009, des milliers de terroristes violents ont envahi les rues d’Urumqi dans le Xinjiang causant 197 morts et des milliers de blessés. Ces terroristes avaient pour objectif principal de créer des conflits ethniques et religieux en Chine et de séparer par la même occasion, le Xinjiang du reste de la Chine.
Ainsi, la Chine a choisi de s’attaquer à la racine du mal à travers plusieurs mesures, explique le diplomate, et celles-ci ont porté leurs fruits. La Chine s’est attaquée au fond du problème de sorte à éliminer la pensée terroriste. L’une des mesures prises par la Chine a été de mettre en œuvre des politiques et stratégies nationales en faveur du développement de Xinjiang. En 2014, cette région a été désignée comme le cœur économique dans le cadre de l’initiative « la Ceinture et Route ». Une autre méthode a été d’ouvrir des centres d’enseignements et de formations professionnelles. Ces centres avaient pour but d’éradiquer la pensée terroriste des personnes influencées par l’idéologie des extrémistes. L’Ambassadeur de Chine a souligné que seuls ceux qui ont participé à des violences extrémistes y étaient amenés. De nombreuses personnes en sont ressorties avec des qualifications et des diplômes dans divers domaines .Le terrorisme étant l’ennemie public de toute l’humanité, il ne doit pas être confondu avec la religion, et doit être traité comme tel. A ce propos, l’Ambassadeur de Chine, Li Jian, a souligné que tout Etat souverain devait combattre le terrorisme avec vigueur et fermeté, pour garantir le droit des populations à la vie et à la liberté de religion.

Rachid OUEDRAOGO (Collaborateur)


Xinjiang: la Région autonome chinoise

Territoire autonome du Nord-Ouest de la Chine, le Xinjiang occupe une vaste région à la fois désertique et montagneuse. Il compte de nombreuses minorités ethniques dont des Ouïghours turcs. L’ancienne route de la soie qui reliait la Chine au Moyen-Orient passait par le Xinjiang. Les traces de ce passé se retrouvent dans les bazars, en plein air traditionnel de ses villes-oasis Hotan et Kachgar. Il a une superficie de 1,665 million km², avec une population estimée à 21,81 millions (2010).

Commentaires
Numéro d'édition: 334

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.