Programme de promotion de la paix au Sahel : La radio Vénègré de Ziniaré décroche le premier lot

• Faible participation des radios partenaires du programme

• EIRENE lance un appel à microprojet

La communication des médias revêt une importance capitale dans la préservation de la paix. C’est conscient de ça que le Centre national de presse Norbert Zongo, en partenariat avec EIRENE (Service chrétien international pour la paix), ont initié un concours pour récompenser les meilleurs journalistes et les meilleures radios.
Cette compétition s’inscrit dans le cadre du programme Promotion de la paix au Sahel. La cérémonie de remise des prix aux meilleures productions s’est déroulée le 13 février 2020 à Ouagadougou.
Sur un total de 84 œuvres provenant de 4 radios sur 12, une vingtaine a été disqualifiée d’office pour vice de forme et non-respect du genre. Les prix ont été attribués selon deux catégories: la meilleure production et la meilleure radio. Trois genres ont été pris en compte dans cette compétition, il s’agit du magazine, du microprogramme et de la table ronde. En effet, selon la représentante du jury, Clémence Tuina, «après examen, le jury a finalement travaillé sur 13 magazines, 20 microprogrammes et 29 tables rondes».
A l’issue de la procédure de sélection, il est ressorti que le prix du meilleur microprogramme est revenu à Boureima Ouédraogo de la «Radio voix du paysan de Ouahigouya». Ce dernier a obtenu une moyenne de 15/20 avec l’œuvre «vivre ensemble». Dans la catégorie magazine, le mérite est revenu à Toussaint Soré et Alfred Kagambèga de la radio Vénègré de Ziniaré. Ils ont réussi cette prouesse grâce à la pertinence et l’actualité du sujet du magazine auquel ils ont apporté une piste de solution tout en respectant le genre et les exigences du journalisme sensible aux conflits. Ils ont eu une moyenne de 14,5/20 avec l’œuvre «spéculations des terres à Loumbila».
En ce qui concerne la table ronde, Abdoulaye Sawadogo de «Radio voix du paysan» de Ouahigouya s’est adjugé le prix, pour la pertinence du sujet, la qualité des invités. Il a eu une moyenne de 15/20 avec son œuvre intitulée «Contribution des leaders religieux à la cohésion dans un contexte d’extrémisme violent».
Le premier prix de la catégorie meilleure radio a été décroché par la radio Vénègré de Ziniaré, avec un total de 26 œuvres sur 84 en compétition. Chaque lauréat a bénéficié d’un ordinateur et d’un dictaphone, sauf pour la meilleure radio qui a plutôt reçu 2 ordinateurs et deux enregistreurs. Après avoir félicité les lauréats, le jury du prix EIRENE/CNPNZ pour la promotion de la paix, à travers la voix de Clémence Tuina, a fait des remarques et formulé des recommandations. Le jury a, notamment, regretté la faible participation des candidats et des radios. Il a, par ailleurs, recommandé aux organisateurs d’instituer un système de mentorat pour galvaniser et suivre les radios à produire des contenus sensibles aux conflits. Les membres du jury ont aussi invité les candidats à observer davantage les règles professionnelles, notamment, les genres.

Rachid OUEDRAOGO (Collaborateur)


Un appel à microprojet dans le domaine de la promotion de la paix

Le programme de gestion non violente des conflits au Sahel (GENOVICO -Sahel) d’EIRENE est mis en œuvre dans trois pays sahéliens, à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Le programme est mis en œuvre par EIRENE (Service chrétien international pour la paix), sous financement du programme Service civil pour la paix (SCP) du ministère allemand pour la Coopération économique et au développement (BMZ), en collaboration avec des partenaires stratégiques dans les différents pays.
Lors de la remise des prix, EIRENE a saisi l’occasion pour annoncer le lancement prochain d’un appel à microprojet dans le domaine de la promotion de la paix. Le concours sera lancé bientôt et les lauréats recevront un soutien financier pouvant aller à 2 millions FCFA pour une durée d’exécution de 6 mois.

Commentaires
Numéro d'édition: 332

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.