DBS

De Bonnes Sources

• Repris du procès sur le charbon fin le 11 février 2020
Le procès sur le charbon fin de la mine d’Essakane reprend le 11 février 2020. Le tribunal devrait se prononcer sur la demande de commettre un expert indépendant pour des enquêtes complémentaires. Cet expert va travailler sous le contrôle d’un magistrat. Le Parquet tout comme l’Etat burkinabè sont favorables à cette démarche qui devrait contribuer à faire la lumière sur cette affaire. En rappel, les Avocats de la Mine avaient demandé le retrait des 02 experts commis par le Parquet en début d’année 2019 du dossier. Le tribunal avait indiqué que ces rapports n’étaient pas des rapports d’expertise tout en les maintenant dans le dossier. En attendant, la marchandise reste immobilisée à Bobo-Dioulasso.

• FDS au front : les primes payées
Des sources proches de la grande muette, les primes de novembre et de décembre ont été payées en fin 2019 à la demande du commandement pour remonter le moral des hommes en relation avec les problèmes de relève. Les primes entières de janvier, février et mars 2020 sont déjà à la disposition des trésoriers des différentes Forces. Cependant, il existe quelques petits problèmes. Par exemple, à Toéni, les hommes positionnés n’ont été placés en position d’opérations intérieures que très récemment. Et les rappels de primes se font en fonction des listes qui parviennent au commandement. Les primes de janvier à juillet 2019 ont été payées. Et la régularisation des retards est en cours en fonction des états disponibles.

• Exécutions arbitraires, torture et enlèvements : 10 procédures spéciales au Burkina
Le 8 novembre 2019, le Service des procédures spéciales du Haut-Commissariat aux droits de l’Homme a transmis au Burkina Faso, une communication conjointe émanant de 10 procédures spéciales du Conseil des droits de l’Homme dans le cadre des opérations militaires antiterroristes. Le ministère des Droits humains et de la Promotion civique a informé le gouvernement de ces procédures. En réponse, le gouvernement a marqué son accord pour la transmission de la réponse à la communication conjointe des procédures spéciales du Conseil des droits de l’Homme. La communication conjointe des procédures spéciales du Conseil des droits de l’Homme concerne des allégations d’usage excessif de la force, d’exécutions arbitraires, de torture et d’enlèvements, ainsi que de destructions de biens culturels.

• 101.176 emplois créés dans le secteur formel et 1.527.074 dans l’informel non agricole
Le ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes publie régulièrement, l’Enquête nationale sur la main d’œuvre du Burkina Faso (ENAMO-BF). Cette enquête permet de rendre disponibles des données en matière de création d’emplois. Le rapport 2018 vient d’être publié. Il ressort de ce rapport que 101.176 emplois ont été créés dans le secteur formel en 2018, dont 11.228 dans l’administration publique, 71.223 dans le secteur privé formel et les entreprises publiques et parapubliques, 18.433 au niveau des projets et programmes et 292 au titre des ONG.

• Poliovirus: un cas identifiéà Ouargaye
Le ministère de la Santé procédera à une campagne de vaccination de riposte contre l’épidémie due au poliovirus circulant, dérivé de souche vaccinale de type 2 (cPVDV2) dans le district sanitaire de Ouargaye, région du Centre-Est.
En effet, un cas a été identifié dans le district sanitaire de Ouargaye, malgré les campagnes de vaccination gratuite organisées chaque année. Le but de la campagne de vaccination est de rompre la circulation et la transmission du cPVDV2 au Burkina Faso dans les 06 prochains mois.

Commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page