L’économie chinoise a connu une croissance de 6,1% sur un an en 2019, dans l’objectif annuel fixé par le gouvernement à 6%-6,5%, … (DR)

Croissance  : L’économie chinoise en hausse de 6,1% en 2019

• Pour un objectif annuel fixé entre 6 et 6,5%

• Le PIB a atteint 14.380 milliards de dollars

• Une contribution à la croissance mondiale attendue à 30%

L’économie chinoise a connu une croissance de 6,1% sur un an en 2019, dans l’objectif annuel fixé par le gouvernement à 6%-6,5%, a annoncé, le 17 janvier 2020, le Bureau d’Etat des statistiques (BES). Un taux de croissance néanmoins inférieur à celui de 6,6% enregistré en 2018.
Selon les statistiques du BES, la croissance au quatrième trimestre de 2019 s’est établie à 6%, le même taux que celui du troisième trimestre, mais inférieur à la croissance de 6,2% au deuxième trimestre et à celle de 6,4% au premier trimestre.
«Face aux risques et aux défis croissants dans le pays et à l’extérieur, la performance globale de l’économie nationale s’est avérée stable, la qualité de développement s’est améliorée, et les objectifs majeurs ont été atteints, jetant des bases solides pour parvenir à l’édification d’une société de moyenne aisance à tous égards», a indiqué Ning Jizhe, chef du BES. Le PIB chinois a atteint 99.090 milliards de yuans (14.380 milliards de dollars) en 2019, le secteur des services représentant plus de la moitié du total. Quant au PIB par habitant en 2019, il a atteint 10.276 dollars au taux de change moyen, dépassant le seuil de 10.000 dollars, a noté M. Ning. «La Chine, un pays comptant 1,4 milliard d’habitants et possédant un PIB par tête de plus de 10.000 dollars, contribuera davantage au développement et au progrès du monde», a indiqué M. Ning.

…a annoncé, le 17 janvier 2020, Ning Jizhe, chef du Bureau d’Etat des statistiques (BES). (DR)

Selon la Banque mondiale, la population des pays ayant un PIB par habitant supérieur à 10.000 dollars était d’environ 1,5 milliard d’habitants en 2018. Après l’entrée de la Chine dans cette catégorie, la population totale de ces pays s’approchera de 3 milliards, représentant un progrès majeur dans le développement économique et social du monde, a ajouté M. Ning.
La production industrielle à valeur ajoutée de la Chine, un indicateur économique important, a augmenté de 5,7% en glissement annuel en 2019, ralentissant par rapport à la croissance de 6,2% en 2018.
Les investissements en actifs fixes ont augmenté de 5,4% en glissement annuel en 2019, un taux stable par rapport au niveau enregistré au cours des trois premiers trimestres.
Les ventes au détail des biens de consommation, indicateur important de la croissance de la consommation, ont augmenté de 8% en 2019.

Perspectives 2020
La Chine continuera de se concentrer sur la réforme structurelle du côté de l’offre et de mettre en œuvre diverses politiques cette année, afin d’assurer une croissance modérée à élever et de passer à un développement modéré à élever.
Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Geng Shuang, a fait ces remarques lors d’un point de presse le 21 janvier dernier, en commentant un rapport du Fonds monétaire international (FMI) qui a relevé les prévisions de croissance économique de la Chine à 6% cette année. Notant la pression à la baisse persistante sur l’économie mondiale, M. Geng a déclaré que l’économie chinoise avait enregistré une croissance stable l’année dernière. Le PIB chinois a augmenté de 6,1% sur un an, et le PIB par habitant a dépassé le seuil de 10.000 dollars en 2019, a déclaré M. Geng, ajoutant que la part du PIB chinois dans le total mondial devrait dépasser 16%, tandis que la contribution de l’économie chinoise à la croissance mondiale devrait atteindre environ 30%. «L’élévation des perspectives économiques de la Chine par le FMI indique que la communauté internationale a pleinement confiance dans le potentiel de l’économie chinoise», a noté le porte-parole. Il a fait savoir que la partie chinoise approfondirait davantage la réforme et l’ouverture, soutiendrait le multilatéralisme et le libre-échange et travaillerait avec toutes les parties pour construire une économie mondiale ouverte et améliorer le système de gouvernance de l’économie mondiale.

JB


Soutien aux entreprises

En mars 2019, le gouvernement chinois s’est engagé à soutenir les entreprises. Pour ce faire, décision a été prise de baisser de près de 2.000 milliards de yuans, soit 265 milliards d’euros, la pression fiscale et sociale sur les entreprises. La République populaire de Chine a également décidé de soutenir les entreprises ayant besoin de crédit, mais sans trop gonfler leur endettement.
Les banques chinoises ont ainsi été encouragées à gonfler leurs prêts aux PME, jusque-là délaissées au profit des grands groupes publics, souvent peu rentables.
Le 22 janvier dernier, c’était au tour du Premier ministre chinois, Li Keqiang, d’appeler à renforcer le soutien aux entreprises tournées vers l’international et de promettre des allègements fiscaux.

Commentaires
Numéro d'édition: 329

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.