Le 11e Sommet des BRICS, bloc d’économies émergentes regroupant le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud s’est tenu le 14 novembre à Brasilia. Le président brésilien, Jair Bolsonaro, a présidé cette réunion. Le président chinois, Xi Jinping, le président russe, Vladimir Poutine, le Premier ministre indien, Narendra Modi, et le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, ont également assisté au Sommet. (Ph: Xie Huanc)

11e Sommet des BRICS : Promouvoir le multilatéralisme

• L’appel de Xi Jinping aux pays

• A assumer leurs responsabilités

• Face au protectionnisme et à l’unilatéralisme croissants

«Ensemble pour un nouveau chapitre de la coopération entre les BRICS». C’est l’intitulé du discours que le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, a prononcé lors du 11e Sommet des BRICS- un bloc de marchés émergents regroupant le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud-, le 14 novembre dernier. L’objectif de ce discours, s’unir et assumer les responsabilités qui incombent à ces pays et aussi promouvoir le multilatéralisme. Un souhait qui est lancé au moment où l’évolution de la conjoncture internationale et de l’économie mondiale connaît des développements décisifs, notamment avec la nouvelle vague de révolution technologique et de transformation industrielle, et la montée en puissance irrésistible des marchés émergents et des pays en voie de développement à donner une puissante impulsion à la réforme du système de gouvernance économique mondiale.

Inquiétudes face au protectionnisme croissant
Malgré ses bonnes nouvelles dans la réforme du système de gouvernance économique, le président chinois a aussi évoqué des sujets d’inquiétude dans son discours. Il s’agit, entre autres, du

A cette occasion, le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, dans son discours intitulé «Ensemble pour un nouveau chapitre de la coopération entre les BRICS» ,a appelé les pays membres à promouvoir le multilatéralisme. . (Ph: Xie Huanc)

protectionnisme et de l’unilatéralisme croissants, mais aussi au plus grand déficit de gouvernance, de développement et de confiance, des incertitudes et à des facteurs déstabilisateurs accrus de l’économie mondiale.
M. Xi a encore déclaré que face à des changements profonds rarement observés depuis un siècle, les BRICS devraient comprendre la tendance de notre époque, répondre à l’appel des peuples et assumer leurs responsabilités.
«Nous devons rester fidèles à notre engagement indéfectible en faveur du développement et renforcer la solidarité et la coopération pour le bien-être de nos peuples et pour le développement de notre monde», a-t-il affirmé, avant de présenter une proposition en trois volets.
Premièrement, les BRICS doivent œuvrer à la création d’un environnement sûr de paix et de stabilité, a-t-il dit, exhortant les cinq pays membres à préserver la paix et le développement pour tous, à défendre l’équité et la justice et à promouvoir des résultats gagnant-gagnant.
«Il est important que nous défendions les objectifs et les principes de la Charte des Nations Unies et le système international centré sur l’ONU, que nous nous opposions à l’hégémonisme et à la politique du plus fort, et que nous prenions une part constructive au règlement des points chauds géopolitiques», a-t-il ajouté.
Les BRICS doivent également maintenir une communication et une coordination stratégiques étroites et parler d’une seule voix pour un ordre international plus juste et plus équitable, a-t-il indiqué.

Favoriser l’ouverture et l’innovation
Deuxièmement, les BRICS doivent poursuivre de plus grandes perspectives de développement par le biais de l’ouverture et de l’innovation, a déclaré le président chinois. Le bloc des cinq pays doit approfondir le partenariat BRICS sur la Nouvelle révolution industrielle et lutter pour une coopération plus productive dans les domaines comme le commerce et l’investissement, l’économie numérique et l’interconnectivité, afin de parvenir à un développement de haute qualité, a indiqué M. Xi, appelant les BRICS à plaider en faveur d’une vaste consultation, d’une contribution commune et de bénéfices partagés dans la gouvernance mondiale, et à s’engager en faveur d’une réforme du système de gouvernance économique mondiale. Les BRICS doivent aussi s’opposer fermement au protectionnisme, défendre le système commercial multilatéral axé sur l’OMC et renforcer la voix et l’influence des marchés émergents et des pays en développement dans les affaires internationales, a-t-il demandé. Le président chinois a également exhorté les pays BRICS à accorder la priorité au développement dans le cadre de la politique macroéconomique mondiale, à suivre le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et l’Accord de Paris sur le changement climatique, et à promouvoir des progrès coordonnés dans les domaines économique, social et environnemental. Troisièmement, les BRICS doivent promouvoir l’apprentissage mutuel par le biais d’échanges entre peuples et renforcer leurs échanges entre peuples tant en étendue qu’en profondeur, a indiqué M. Xi.
Il a proposé de tirer parti de la coopération «BRICS Plus» en tant que plate-forme pour renforcer le dialogue avec d’autres pays et civilisations afin de permettre aux BRICS de gagner davantage d’amis et de partenaires.
Dans son discours, le président chinois a également souligné que la Chine s’ouvrirait encore plus largement. «Nous importerons plus de biens et de services, faciliterons l’accès des investisseurs étrangers au marché et renforcerons la protection de la propriété intellectuelle. Grâce à ces efforts, nous ouvrirons de nouvelles perspectives en vue d’une ouverture dans toutes les dimensions, à tous les niveaux et dans tous les secteurs en Chine», a-t-il annoncé.
La Chine, a-t-il poursuivi, continuera à agir selon le principe de consultations approfondies, de contributions communes et de bénéfices partagés, et poursuivra une coopération ouverte, verte et propre dans le cadre de l’Initiative «la Ceinture et la Route» (ICR). «Nous continuerons à suivre une approche de haut niveau, centrée sur le peuple et durable, en vue de promouvoir une coopération de haute qualité avec les pays partenaires dans le cadre de l’ICR», a-t-il déclaré.

NK


Renforcer l’amitié et la coopération

La Chine restera attachée à une politique étrangère pacifique et indépendante et à une voie de développement pacifique, et continuera à renforcer l’amitié et la coopération avec tous les autres pays sur la base des cinq principes de coexistence pacifique, a ajouté M. Xi Jinping, président de la République populaire de Chine. Par ailleurs, la Chine est déterminée à travailler avec l’Afrique pour une communauté de destin sino-africaine encore plus forte, a indiqué le chef de l’Etat chinois, ajoutant que la Chine poursuivra également une coopération plus étroite avec les pays d’Amérique latine et des Caraïbes (ALC) dans différents domaines afin de créer une communauté de destin Chine-ALC avec des progrès communs. «Au total, la Chine travaillera avec le reste de la communauté internationale dans le but de construire un nouveau type de relations internationales et de bâtir une communauté de destin pour l’humanité», a-t-il conclu.

Commentaires
Numéro d'édition: 321

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.