Trading : le Burkina a circonscrit le mal

• Trading: les auditions des sociétés ont commencé

Selon nos informations, les choses semblent bouger du côté de la Justice. La plupart des responsables de sociétés de trading qui ont vu leurs comptes bloqués vont être auditionnés par rapport à leurs activités. Il leur est essentiellement reproché une activité illégale de collecte de l’épargne publique au sein de l’espace UEMOA. Mais derrière cela, la Justice est aux trousses de placements douteux, notamment de blanchiment de capitaux. L’instruction est donc en cours.
Cette affaire a débuté, il y a quelques mois, avec la mise sous séquestre des comptes bancaires des sociétés de trading, suite à des déclarations de suspicions par des banques.
Le volet social de ce dossier commence à inquiéter certains déposants auprès des sociétés de trading, qui mettent la pression pour rentrer dans leur capital investi. Les propos du président du CREPMF laissaient entrevoir une possibilité dans ce sens, encore faut-il que la Justice ait dit son dernier mot.

Commentaires
Numéro d'édition: 313

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.