Cooperation : L’Allemagne nouveau chef de file des PTF

• Le PNUD cède la place à l’Allemagne

• Le renforcement du dialogue en ligne de mire

En prélude à la rencontre du cadre sectoriel de dialogue gouvernance administrative et locale entre les partenaires technique et financiers et le gouvernement, est organisée le 27 septembre 2019, la passation de rôle de chef de file des Partenaires techniques et financiers (PTF). Au cours de cette cérémonie, le Représentant résident du PNUD, Mathieu Ciowela, a passé le flambeau au premier Conseiller de l’Ambassade d’Allemagne Nils Wortmann. Après 4 ans de gestion, soit de 2016 à 2019, le Représentant résident du PNUD, Mathieu Ciowela, a fait le point sur les résultats obtenus pendant son mandat .Il s’agit notamment, de la meilleure visibilité de l’action gouvernementale avec la production et la diffusion des chroniques du gouvernement, et d’émissions de dialogues avec le gouvernement. Il a aussi insisté sur l’appui constant octroyé aux entreprises de presse privées sous forme de subvention pour contribuer à satisfaire les besoins d’informations et de communication des populations. L’organisation régulière et effective des concours professionnels et des concours directs et l’élaboration, puis l’adoption de la nouvelle Stratégie nationale de promotion de la bonne gouvernance (SNBG) ont été citées.
Par ailleurs, ce dernier a tenu à préciser que le mandat du PNUD ne s’est pas déroulé sans difficultés. Au nombre des difficultés, il note non seulement la transmission, souvent tardive, des documents de base et des invitations qui ne permettent pas une participation optimum des PTF qui ont besoin de se concerter pour faire des observations et commentaires consolidés. Mais aussi la difficulté pour les six ministères membres du CSD à se doter de plans d’actions ministériels pour opérationnaliser la politique sectorielle de la gouvernance administrative locale.
Le nouveau chef de file des PTF, le premier Conseiller de l’Ambassade d’Allemagne, Nils Wortmann, a, d’entrée de jeu, tenu à témoigner sa joie de prendre la direction du CSD. Il a notamment, salué l’engagement du gouvernement pour la prise en compte de façon transversale, de la cohésion sociale à partir des trois axes du PNDES.
Ce dernier a affirmé que des engagements pour une amélioration au cours de l’année à venir sur certaines thématiques seraient souhaitables : « De façon primordiale, créer les conditions propices d’un développement inclusif à la base qui soit source de cohésion sociale, de stabilité et de sécurité pour les populations ». Il a, par ailleurs, proposé une augmentation des allocations des ressources financières aux collectivités territoriales. Il a notamment, assuré du soutien des PTF pour les élections de 2020, compte tenu de la situation que vit le pays .

Ouédraogo Rachid (Collaborateur )


Les engagements du chef de file

Le mandat du nouveau chef de file du cadre de concertation des partenaires techniques et financiers qui a pris effet le vendredi 27 septembre 2019, est placé sous le signe de la collaboration fructueuse. Le premier Conseiller de l’Ambassade d’Allemagne, Nils Wortmann, a assuré du soutien de l’Allemagne dans l’organisation et la gestion du cadre de concertation.

Commentaires
Numéro d'édition: 313

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.