Le président de la BOAD, Christian Adovelande, accompagné du vice-gouverneur de la BCEAO, le Burkinabè Norbert Toé, a souligné que la BOAD s’était affirmée au fil des années, comme un acteur de référence du financement du développement en Afrique et joue un rôle important dans le financement des économies des Etats de l’UEMOA. (Ph. Kafando)

BOAD : Un prêt de 5 milliards FCFA pour le Burkina Faso

• Sur un montant global de près de 80 milliards FCFA

• La situation sécuritaire préoccupe l’institution

5 milliards FCFA, c’est le prêt dont le gouvernement burkinabè a bénéficié de la part de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD pour promouvoir la finance inclusive. « Promotion de la finance inclusive pour l’accès des populations à faibles revenus aux services financiers au Burkina Faso (PPFIB). Le projet a pour objet de favoriser l’accès aux services financiers à 300 000 bénéficiaires, à travers les institutions financières, notamment les Systèmes financiers décentralisés (SFD) ».Cette bonne nouvelle, l’Etat burkinabè l’a eue à la faveur de la 114e session ordinaire du Conseil d’administration de la BOAD qui a eu lieu le 25 septembre 2019 à Ouagadougou. A cette occasion, les administrateurs ont approuvé 7 nouvelles opérations pour un montant total de 79, 808 milliards FCFA, dont 59,808 pour le financement de projets, 10 milliards FCFA pour une avance globale spécialisée, et 10 milliards au titre d’une contre-garantie partielle d’une facilité à court terme. Ces opérations portent à 5 769, 108 milliards FCFA, le cumul des engagements (toutes opérations confondues) de la BOAD depuis le début de ses activités. Les engagements approuvés portent sur le financement partiel des projets par les pays membres de l’institution financière (voir encadré).
Par ailleurs, le Conseil a approuvé la mise en place d’une subvention de la KfW à la banque, destinée aux « prêts adaptés aux catastrophes naturelles (PACAN) ». En effet, à l´initiative de l´Allemagne, un partenariat intitulé “Insu Résilience Global Partnership (IGP)” a été lancé dans le cadre de la COP 23, afin de renforcer la résilience aux aléas climatiques des pays en développement. En adéquation avec les objectifs de l´IGP, la KfW a élargi la gamme de produits offerts à ses partenaires et a récemment développé un nouveau type de prêts, notamment les PACAN.
Le montant de la subvention s’élève à 5 millions d’euros, soit 3,28 milliards FCFA. Le projet des PACAN s’appuie sur une approche novatrice, visant à accroître la résilience du bénéficiaire d´un prêt classique aux catastrophes naturelles. Les PACAN seront accordés dans le cadre du processus d’octroi de prêts standards de la BOAD au secteur public. Cette subvention, première du genre dans la zone, permettra à la banque de répondre, dans une certaine mesure, aux problèmes liés à la gestion des catastrophes naturelles auxquelles ses Etats membres sont fréquemment exposés.
Enfin, les administrateurs ont émis un avis favorable sur l’état de recouvrement des créances sur prêts de la BOAD au 31 août 2019, la note d’information relative à l’appui à la digitalisation de processus administratifs dans les pays de l’UEMOA, et la note sur la problématique de l’indemnisation des populations dans le cadre du financement des projets par la BOAD.
BOAD : Bonne santé financière

Les débats ont aussi porté sur l’examen des projets touchant les secteurs des infrastructures, de l’éducation, de l’inclusion financière, du logement social, de l’énergie solaire, entre autres, et qui vont directement impacter le quotidien des populations bénéficiaires. (Ph. Kafando)

A l’entame des travaux de cette 114e session, il est ressorti que du 1er janvier au 30 juin 2019, les membres du Conseil d’administration et le personnel de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) ont consolidé la santé financière de l’institution. Lesquels efforts ont permis à la BOAD d’enregistrer au premier semestre de l’année 2019, 39 opérations qui ont été approuvées par le Conseil pour un montant total de 378,4 milliards FCFA, portant ainsi le niveau global des engagements en faveur des Etats et du secteur privé de l’UEMOA à un montant de 5 689,3 milliards FCFA pour 1 188 opérations. Ces acquis consentis au profit des populations de la zone ont été salués par le président de la BOAD, Christian Adovelande, dans son discours d’ouverture de la 114e session ordinaire du Conseil d’administration. Christian Adovelande a aussi noté que la BOAD s’était affirmée au fil des années, comme un acteur de référence du financement du développement en Afrique et joue un rôle important dans le financement des économies des Etats de l’UEMOA.

RD


Les autres financements

-Réhabilitation de la route Ouarack-Dahra en République du Sénégal.  Montant du prêt : 22 milliards FCFA ;
-Première tranche du projet de viabilisation du site d’Ouédo, dans le cadre de la construction de 10 849 logements sociaux et économiques dans la Commune d’Abomey-Calavi en République du Bénin.  Montant du prêt : 10 milliards FCFA ;
-Construction de 519 salles de classes dans le cadre de la tranche d’urgence du projet de construction et d’équipement d’infrastructures scolaires en République de Côte d’Ivoire. Montant du prêt : 16 milliards FCFA ;
-Construction et exploitation d’une centrale solaire photovoltaïque par la société KORHOGO SOLAIRE SA à Korhogo en Côte d’Ivoire. Montant du prêt : 6,808 milliards FCFA ;
-Mise en place d’une avance globale spécialisée en faveur de la Banque de l’Habitat du Sénégal, en vue du refinancement partiel du projet de construction et de commercialisation d’un complexe immobilier à Mbao, à Dakar, par la société SERTEM IMMO SA. Montant du prêt : 10 milliards FCFA;
-Contre-garantie partielle d’une facilité à court terme octroyée par la Société Générale Côte d’Ivoire (SGBCI) à Côte d’Ivoire Energies (CI-ENERGIES).  Montant de l’opération : 10 milliards FCFA .

Commentaires
Numéro d'édition: 313

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.