De Bonnes Sources

• Consommation de produits locaux: 206,762 milliards FCFA dépensés par les structures publiques
Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat a fait le bilan des mesures relatives à la consommation des produits locaux par les structures publiques. De ce bilan, il ressort que 16 départements ministériels ont transmis le point de leur consommation en produits locaux au titre de l’année 2018 et du premier semestre 2019. La valeur globale est estimée à 206,762 milliards FCFA. En rappel, en 2017, la consommation globale était de 11,746 milliards F CFA.

• Fonction publique: cap sur les technologies numériques
Le gouvernement met le cap sur les technologies numériques. C’est la conclusion d’un rapport relatif «à la réforme de la Fonction publique et à la réorganisation du cadre institutionnel porteur de ces réformes», que le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale a présenté au gouvernement.
Le rapport fait le constat d’une administration publique restée stationnaire, voire statique malgré les profondes mutations de ses missions, l’évolution du contexte et les défis nouveaux qui en découlent.
Cette réforme vise à exploiter les technologies numériques pour renforcer durablement le développement de l’Administration. La mise en œuvre du processus vise à impulser une nouvelle dynamique d’offres de services publics par la simplification des formalités et des procédures administratives au moyen des approches technologiques et de faciliter les relations entre l’Administration et ses clients internes et externes.

• Chambre de commerce et Douane: renforcement de partenariat
Le 18 septembre 2019, l’administration des Douanes et la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso ont revisité les relations de partenariat qui les lient depuis décembre 2017. Cette rencontre a permis aux premiers responsables des deux structures de conduire des actions concertées au bénéfice du secteur privé burkinabè. En rappel, les deux entités œuvrent pour de meilleures conditions de travail des acteurs du secteur privé burkinabè depuis 1950.

• Rentrée stratégique Coris Bank International : des résultats satisfaisants engrangés au premier semestre 2019
Comment être plus qu’une banque pour ses milliers de clients. La réponse à cette question passe par la digitalisation de tous ses produits et services offerts à la clientèle. Tel est le leitmotiv de Coris Bank International (CBI) qui a entrepris, depuis plus d’une décennie, à digitaliser tous ses services. En témoigne E-relevé, Coris cash, E-Coris, Coris SMS et le tout récent, Coris Money.
C’est pour consolider ces acquis de prestation et envisager des perspectives heureuses toujours à la satisfaction de sa clientèle que pour sa 8e rentrée stratégique 2019, la banque a décortiqué les 20 et 21 septembre 2019 à Ouagadougou, la thématique suivante : «Transformation digitale de Coris Bank International SA : quelles stratégies innovantes pour de meilleures performances»?
Cette rencontre, qui a réuni l’ensemble des cadres des différentes Directions et services, a été l’occasion de passer en revue les activités de chaque Direction et de chaque département pour le premier semestre de l’année 2019 et la définition des perspectives et des pistes d’amélioration au titre du dernier trimestre de l’année.

• Notation de Onatel: perspective stable, selon WARA
L’Agence de notation ouest-africaine (Wara) a attribué la note de «BBB», en grade d’investissement, selon nos confrères de Financial Afrik. Wara justifie la notation d’Onatel et la perspective stable qui lui est attachée par le fait que la société des télécommunications, malgré une baisse de son chiffre d’affaires en 2018, a réussi à dégager un résultat satisfaisant grâce notamment, à une maîtrise de ses charges opérationnelles. Nous y reviendrons.

Commentaires
Numéro d'édition: 312

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.