Youssef Slaoui (à gauche), reçu par le ministre des Affaires étrangères, Alpha Barry. (Ph: Lefaso.net)

Youssef Slaoui, le nouvel Ambassadeur

L’homme qui a été nommé par le Roi Mohamed VI a reçu de ses mains, le 25 juin 2019, sa lettre de mission pour prendre le relais de Farhat Bouazza à la Chancellerie marocaine de Ouagadougou. Cadre du ministère des Affaires étrangères, il dirigeait le département de l’Afrique de l’Ouest au ministère des Affaires étrangères du Maroc. C’est donc un diplomate qui connaît l’Afrique et le Burkina Faso qui a été reçu le 25 juillet par le ministre Alpha Barry. Sa mission sera de contribuer au renforcement des relations entre les deux pays, notamment, dans le secteur de la formation, la sécurité et des échanges commerciaux. Ces relations qui durent depuis plusieurs décennies, se renforcent de plus en plus. L’Ambassadeur Farhat Bouazza a été un parfait témoin de cette dernière décennie. C’est pratiquement sous lui qu’ont eu lieu les grandes mutations de la diplomatie marocaine. Le grand retour dans le concert de l’Union africaine. Ce retour a été salué comme une victoire diplomatique et politique du Royaume, minutieusement orchestrée depuis le palais. Ce retour a eu comme adjuvant la solidarité et le partenariat, comme l’explique l’ex- Ambassadeur Bouazza. Une coopération sud /sud soutenue par le Burkina Faso. Les deux pays ont doublé la valeur de leurs échanges commerciaux entre 2010 et 2019, soit 42 millions de dollars. Coté investissements, ils sont estimés à 400 millions de dollars. Les produits burkinabè cherchent à percer le marché marocain avec, notamment, la mangue, la noix de cajou, le coton aussi pourrait intéresser.
Du côté marocain, la présence est marquée sur le terrain des grandes entreprises. Elles ne sont pas nombreuses mais sont leaders dans leur secteur. « Nous avons trois institutions financières, à savoir: la Banque Atlantique ; la BOA et CBAO. Nous pouvons aussi citer des entreprises à capitaux marocains : ONATEL, L’Economiste du Faso, CIMAF dont la deuxième Unité sera ouverte dans trois mois à Bobo-Dioulasso, avec une capacité de production de 500.000 tonnes chacune »..

F.W


La fête du Trône au Maroc

La fête du Trône est une célébration nationale au Maroc, qui est fêtée chaque année le 30 juillet, avec plusieurs autres cérémonies officielles et populaires au cours de l’année. C’est un jour férié. Où le pays fête l’anniversaire de l’intronisation du Roi Mohammed VI Ben al-Hassan et son allégeance officielle, qui avait officiellement été déclaré roi le 30 juillet 1999. Cette fête rappelle le lien unissant le peuple à son roi. C’est en mémoire de cette commémoration que plusieurs célébrations et activités royales, que pratique le roi lui-même, ont lieu, la plupart diffusées en direct à la télévision.

Source :www.joursferies.fr/fete-du-trone.php24/07/19

Commentaires
Numéro d'édition: 309

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.